MED_SEN_joggen__D3S7747.jpg

Promotion de la santé Sanitas

Pratiquer régulièrement une activité physique ou sportive permet de se prémunir contre de nombreuses maladies corporelles et psychiques. Toutefois, 60% des personnes en Suisse pratiquent une activité physique insuffisante.* Dans le même temps, la population suisse s’adonne davantage au sport que par le passé. Le nombre de sportifs assidus ne cesse de croître.

Voici comment bouge la Suisse**

 

  • 44% des 15-74 ans affirment faire du sport plusieurs fois par semaine, ce qui représente un minimum de trois heures hebdomadaires.
  • 25% disent faire du sport une fois par semaine.
  • 5% font rarement ou irrégulièrement du sport.
  • 26% de la population déclarent ne pratiquer aucun sport, sans toutefois y être totalement hostile pour une majorité de personnes interrogées. Bon nombre d’entre elles en ont déjà fait par le passé ou seraient disposées à en refaire.
  • 83% de la population suisse suivent les recommandations actuelles en matière d’activité physique.
  • Une personne sur six se rend régulièrement dans un centre de fitness.
  • Les femmes font pratiquement autant de sport que les hommes.
  • Les motivations de la pratique d’un sport sont extrêmement variées. La proximité de la nature, la santé, le plaisir, le bien-être procuré par l’activité physique et le besoin de déconnexion sont des facteurs importants pour la quasi-totalité des sportifs.
  • Les sportifs disposent de bonnes infrastructures et les utilisent activement: les chemins de randonnée et les piscines ainsi que les salles de sport jouent ici un rôle clé.

 

Sources:

* Document de base pour la Suisse: Promotion Santé et Bureau de prévention des accidents (bpa)

** Sport Suisse 2014: Activité et consommation sportives de la population suisse


Bouger régulièrement a un effet protecteur sur la santé

 

Diabète de type II

630 000 personnes en Suisse diagnostiquées sur le plan médical.

  • 2,5 heures de marche rapide par semaine diminue de 52% le risque du diabète II.

 

Pathologies musculo-squelettiques

40% de la population suisse souffre de douleurs dorsales ou lombaires.

  • La pratique régulière d’une activité physique peut réduire de moitié les douleurs dorsales.

 

Maladies cardio-vasculaires

Chaque année, 53 208 hommes et 67 549 femmes sont traités à l’hôpital.

  • 10 heures d’activité physique par semaine peuvent réduire de 35% le risque de maladies cardio-vasculaires.

 

Cancers

Les cancers touchent 40% de la population.

  • Une activité physique régulière, une alimentation saine et un mode de vie sans tabac peuvent réduire le risque de cancer de 40%.

Source: Office fédéral de la santé publique, 2015

MED_SEN_joggen__D3S7749.jpg
Boutique en ligne Sanitas
C’est parti!
Notice légale Impressum