Faits concernant la période d’ovulation | Sanitas Assurance Maladie
MED_SEN_laptop_SANITAS_02744_D3S3756.jpg

Cinq questions essentielles relatives à la période d’ovulation

Cinq questions essentielles relatives à la période d’ovulation

Vous essayez de tomber enceinte et ne comptez par sur la chance ou sur le hasard ? Il est alors important que vous sachiez ce qu’est l’ovulation et comment elle fonctionne. En effet, c’est elle qui détermine le moment de la fertilité. Vous pourrez lire ci-dessous les réponses aux cinq questions les plus importantes sur le sujet.

Qu’est-ce que l’ovulation exactement?

L’ovulation est le moment où un ovule mature est libéré de l’ovaire (aussi appelé rupture du follicule). Après cela, l’ovule se déplace à travers une trompe de Fallope pour arriver dans l’utérus. Ce n’est que pendant cette période que l’ovule peut être fécondé par un spermatozoïde et faire en sorte que la femme tombe enceinte.

Ce processus est déclenché du fait que l’œstrogène augmente au cours du cycle. Dès que le niveau d’œstrogène atteint un certain niveau, la concentration de l’hormone lutéinisante (hormone LH) augmente. Cela déclenche un signe pour les ovaires qu’ils peuvent désormais libérer un ovule. Les «kits d’ovulation» peuvent être utilisés pour déterminer l’augmentation du taux LH et ainsi déterminer le moment de l’ovulation environ 24 heures à l’avance.
 

Quand l’ovulation a-t-elle lieu?

En principe, l’ovulation a lieu le 14e jour du cycle et, en théorie, celui-ci dure 28 jours. Toutefois, le corps a souvent son propre rythme. La durée du cycle varie d’une femme à l’autre. De plus, l’ovulation est le résultat d’une réaction en chaîne hormonale complexe qui commence déjà durant le cycle précédent. Cette réaction peut être différente à chaque fois. En d’autres termes, la plupart des femmes n’ont leur ovulation ni au 14e jour du mois ni le même jour du mois. Il n’est pas évident de déterminer le moment exact.


Quand et pour combien de temps peut-on être fertile?

Un ovule ne peut être fécondé que lorsqu’il s’est détaché de l’ovaire. Après l’ovulation, l’ovule peut survivre pendant 24 heures au maximum. Toutefois, la période de fertilité commence déjà cinq jours avant. En effet, dans de bonnes conditions, les spermatozoïdes peuvent survivre et attendre l’ovulation pendant cinq jours. En d’autres termes, il y a en tout six jours fertiles par cycle (5 + 1 = 6). Selon les études, les rapports sexuels durant les deux jours précédant l’ovulation offrent les meilleures chances de tomber enceinte.


Quand a lieu la nidation de l’ovule fécondé?

Une fois qu’un ovule est fécondé, son matériel génétique s’unit à celui du spermatozoïde. Le résultat de cette fusion est appelé blastocyste. Ce dernier migre à travers la trompe de Fallope jusqu’à l’utérus pendant une durée d’environ trois jours. Une fois arrivé, il peut s’écouler quelques jours avant que le blastocyste s’implante dans la paroi utérine. Un total de sept à douze jours s’écoule entre le moment de l’ovulation jusqu’à ce que le blastocyste soit implanté et que le col de l’utérus soit fermé.


Quels sont les signes de l’ovulation?

Malheureusement, il n’y a aucun moyen d’être sûr à 100% que vous êtes en train d’ovuler. Cependant, avec un peu d’expérience, vous vous apercevrez qu’il y a un certain nombre de signes révélateurs:

  • Le pouls au repos augmente d’environ deux battements par minute entre deux et cinq jours avant l’ovulation. Le pouls est mesuré sur le poignet ou l’artère carotide.
  • Dans les jours précédant et suivant l’ovulation, les seins et les mamelons peuvent être plus sensibles.
  • Chez 70% des femmes, les ganglions lymphatiques inguinaux sont enflés pendant l’ovulation. Vous pouvez sentir les glandes des deux côtés de l’aine près du bassin. La glande n’est gonflée que sur le côté à partir duquel l’ovule est libéré.
  • Il est possible qu’il y ait de légers saignements au moment de l’ovulation, ce qui indique la période de fertilité.
  • La glaire cervicale change de consistance dans les jours précédant l’ovulation en raison de l’augmentation des niveaux d’œstrogènes. Le corps se prépare à l’ovulation. L’écoulement doit être clair et lisse, semblable à celui du blanc d’œuf cru.
  • De nombreuses femmes ressentent des douleurs dans la région pelvienne pendant la période de l’ovulation, aussi nommées douleurs ovulatoires.
  • La mesure de la température corporelle basale n’est pas précise à 100%, car des erreurs peuvent se produire rapidement. La manipulation du thermomètre peut déjà, à elle-même, falsifier les résultats. De plus, cette méthode n’est pas fondée scientifiquement. Il a été prouvé que la température corporelle augmente après l’ovulation. Mais il est alors déjà trop tard pour tomber enceinte durant ce cycle.
Notice légale Impressum