MED_SEN_schwangerschaft_006-16-Schwanger-am-Fenster-070-K1.jpg

Où et comment est-ce que je souhaite accoucher?

Où et comment est-ce que je souhaite accoucher?

En Suisse, 97% des femmes enceintes souhaitent accoucher dans un hôpital. En cas de grossesse à risque (grossesse gémellaire, hypertension, hépatite C ou antécédents médicaux de la mère tels que le diabète), il est vivement recommandé d’accoucher dans une clinique où vous pourrez bénéficier de tous les soins médicaux. 2% des femmes enceintes optent pour la maison de naissance et 1% choisit d’accoucher à domicile. Remarque: jusqu’à la fin des années 50, les femmes accouchaient généralement chez elles. Au Canada, aux Pays-Bas et en Angleterre, elles sont encore 30% à choisir ce mode d’accouchement. Vous trouverez ci-dessous les principales informations sur les différents lieux d’accouchement.


Accouchement à l’hôpital:

  • principal avantage: suivi médical sûr tout au long de l’accouchement et notamment en cas d’urgence.
  • atmosphère: les salles d’accouchement froides d’antan ont laissé la place à des salles modernes et aménagées confortablement.
  • moyens auxiliaires: baignoire pour un accouchement dans l’eau, chaise maya, lit, roue de naissance Roma, ballon de gymnastique, corde, espalier, etc. (en fonction de l’équipement de l’hôpital).
  • douche / WC: fait partie de l’aménagement standard des chambres.
  • urgences: prise en charge médicale rapide. Tous les moyens auxiliaires et les spécialistes sont disponibles en cas d’utilisation du forceps, de la ventouse ou pour une césarienne.
  • service des prématurés: entre la 37e et la 42e semaine de grossesse, la naissance est considérée à terme. Si votre bébé vient au monde plus tôt, il est prématuré. Les hôpitaux cantonaux de grande envergure et les cliniques universitaires disposent de l’équipement correspondant dans leur service de néonatologie.
  • suivi pendant l’accouchement: en règle générale, une sage-femme vous accompagne lors d’un accouchement en milieu hospitalier. Elle ne reste pas en permanence dans la salle d’accouchement, notamment pendant les premières phases, ce qui vous permet d’avoir un peu de temps avec votre partenaire.
  • traitements alternatifs: de nos jours, les sages-femmes travaillant dans les hôpitaux sont familiarisées avec les traitements alternatifs destinés à réduire les douleurs. Acuponcture, massages, phytothérapie et aromathérapie sont proposés dans de nombreux services.
  • suivi médical complet: dès que l’accouchement commence, un médecin et, le cas échéant, du personnel médical supplémentaire viennent prêter main-forte à la sage-femme.
  • maison de naissance à l’hôpital: il s’agit d’un service spécial qui, à la demande des futurs parents, leur propose de se faire accompagner par une sage-femme uniquement lors de l’accouchement. Le médecin n’intervient qu’en cas de complications. Tous les hôpitaux n’abritent pas des maisons de naissance. Mieux vaut donc se renseigner!
  • durée du séjour: si vous optez pour un accouchement ambulatoire (par la voie naturelle) et s’il se déroule sans complication, vous pourrez quitter l’hôpital après quelques heures (au plus tôt au bout de quatre heures). Si vous souhaitez rester à l’hôpital après la naissance de l’enfant, la durée du séjour est comprise entre 2 et 4 jours pour un accouchement naturel et 4 à 5 jours pour un accouchement par césarienne.
  • coûts: Sanitas prend en charge l’ensemble des coûts de l’accouchement et du suivi post-partum par le biais de l’assurance de base. Vous êtes exemptée de la franchise et de la quote-part.

Accouchement dans une maison de naissance:

  • principal avantage: avoir un accouchement le plus naturel possible.
  • atmosphère: les maisons de naissance proposent aux femmes enceintes d’accoucher dans une atmosphère conviviale et intime, tout en étant suivies par des sages-femmes compétentes et dûment formées. Les futures mamans doivent s’y sentir en sécurité et bien entourées; aussi leurs souhaits sont-ils pris en compte pour l’accouchement.
  • moyens auxiliaires: piscine de naissance (accouchement aquatique), méthodes naturelles utilisées pour diminuer les douleurs (traitements alternatifs), salle d’accouchement aménagée de manière confortable, tabouret, tapis, ballon, corde, etc., le tout en fonction de l’équipement dont dispose la maison de naissance.
  • accompagnement des familles: la plupart du temps, les familles ont la possibilité de séjourner dans une chambre.
  • durée du séjour: les accouchements pratiqués dans les maisons de naissance sont généralement ambulatoires: vous et votre bébé rejoignez le domicile au plus tard au bout de 24 heures, où une sage-femme vous suivra durant la période postnatale. Certaines maisons de naissance offrent également un suivi post-partum pouvant atteindre 6 jours.
  • suivi pendant l’accouchement: au contraire des hôpitaux, les maisons de naissance mettent à votre disposition une sage-femme qui vous suit pendant tout l’accouchement. Celle-ci ne s’occupe que de vous. Il s’agit de la sage-femme qui vous a accompagnée pendant votre grossesse.
  • urgences: les maisons de naissance travaillent rarement avec des médecins. Si des complications apparaissent pendant l’accouchement, vous et votre sage-femme êtes transférées à l’hôpital le plus proche pour que puissiez, en cas d’urgence, accoucher par césarienne.
  • analgésiques: en général, les maisons de naissance ne pratiquent pas de péridurale (anesthésie par injection d’anesthésique près de la moelle épinière qui permet de se détendre et de ne pratiquement plus sentir les douleurs au bas-ventre). En revanche, elles proposent la thérapie respiratoire et la thermothérapie, des massages, des sons musicaux et incitent à changer de position.
  • coûts: Sanitas prend en charge l’ensemble des coûts de l’accouchement et du suivi post-partum par le biais de l’assurance de base. Vous êtes exemptée de la franchise et de la quote-part.

Accouchement à domicile:

  • principal avantage: l’atmosphère intime dans un environnement familier. Elle peut avoir des effets très apaisants.
  • suivi pendant l’accouchement: une sage-femme est à vos côtés dès que les contractions débutent et jusqu’à ce que le col s’ouvre. C’est généralement la sage-femme que vous avez contactée pendant votre grossesse. Pour une prise en charge optimale de la mère et de l’enfant, une seconde sage-femme vient l’épauler pour l’accouchement. Dans certains cas, un médecin participe à l’accouchement.
  • urgences: en cas d’urgence ou si une césarienne s’avère nécessaire, la future maman est transportée à l’hôpital.
Check-lists du 7e au 9e mois
Bienvenue au monde

Le groupe de cliniques privées Hirslanden comprend huit maternités dans toute la Suisse. Ces dernières mettent l’accent sur les soins préventifs, l’accompagnement des couples et la santé.

Notice légale Impressum