master-460440.jpg

Le bloc

La coordination, la dextérité et la souplesse sont indispensables pour pratiquer le bloc. Selon la difficulté, il faut également beaucoup de force. Adi Schiess, grimpeur expérimenté, nous explique ce à quoi il faut faire attention lorsque l’on débute avec ce sport.

Texte: Clau Isenring

 

Le plaisir de pratiquer le bloc
Imaginez-vous un chat qui traverse un jardin et qui, soudain, décide de sauter sur la branche d’un arbre. Il lui faut de la coordination, de l’équilibre et la capacité d’effectuer un mouvement rapide et puissant. Si vous parvenez à assimiler cette séquence de mouvements, que vous écoutez votre corps tout en vous déplaçant comme un chat, alors vous vous sentirez à la fois fort et léger.

Mis à part la hauteur, quelle est la principale différence entre le bloc et l’escalade?
Il n’est pas nécessaire d’apprendre des techniques de sécurité pour pratiquer le bloc. Il est donc possible de débuter sans avoir de larges connaissances. En outre, le bloc a un côté très ludique, ce qui a pour conséquence qu’on ne se rend pas toujours compte du travail physique fourni. N’oublions pas non plus que le bloc est un sport très social: les grimpeurs se soutiennent, partagent leurs connaissances et s’aident mutuellement.

Est-il nécessaire de se rendre dans un centre de fitness avant de débuter le bloc?
Un entraînement dans une salle de fitness n’est pas impératif pour les personnes qui pratiquent le bloc en tant que loisir. Les professionnels renforcent leur condition physique par des séances de musculation ciblées.

Les débutants devraient-ils commencer à l’intérieur ou à l’extérieur?
Il est plus facile de débuter à l’intérieur, car les prises colorées indiquent le chemin. En outre, l’avantage de l’entraînement en salle est que vous n’aurez pas à chercher des blocs rocheux adaptés et le lieu est sûr. Toutefois, pour des grimpeurs expérimentés, les blocs rocheux cachés sont un véritable plaisir.

De quoi faut-il s’équiper et combien coûte une entrée?
Je recommande de porter des habits confortables, des chaussons d’escalade et, éventuellement, un sac à magnésie pour garder les mains sèches. Une paire de chaussons d’escalade coûte entre 100 et 180 francs. Elles sont disponibles en location dans de nombreuses salles. Il faut compter entre 30 et 50 francs pour un sac à magnésie. Ce dernier n’est cependant pas nécessaire pour la première fois. Chez nous, une carte journalière coûte 19 francs à partir de 25 ans.

Recommandez-vous un cours aux débutants?
De manière générale, il suffit de venir en salle et d’essayer par soi-même. Je peux toutefois recommander un cours intensif, qui donne quelques informations fort utiles: échauffements, sécurité, évaluation de la difficulté, montée, descente, etc. Autre avantage:  les autres grimpeurs observent et analysent la technique que vous utilisez pour résoudre un «problème». C’est ainsi que l’on nomme les voies dans le bloc. Souvent, un léger changement de position suffit pour résoudre le problème.

Salles de bloc en Suisse

Le bloc est à la mode dans toute la Suisse. Voici une liste de quelques salles où vous pourrez essayer le bloc.  

Pour en savoir plus

www.minimum.ch

MED_SEN_joggen__D3S7749.jpg
Boutique en ligne Sanitas
C’est parti!
Notice légale Impressum