Faszientraining.jpg

Entraînement des fascias avec un rouleau: tendance ou bien-être?

Entraînement des fascias avec un rouleau: tendance ou bien-être?

A quoi ressemble cette activité à la mode qu’est l’entraînement des fascias, qui peut en faire et qu’apporte l’utilisation d’un rouleau? Severin Eggenschwiler répond aux principales questions.

Text: Clau Isenring

 

L’entraînement des fascias est la nouvelle activité à la mode. Comment fonctionne cet entraînement des tissus conjonctifs?
Severin Eggenschwiler: L’entraînement des fascias fut développé par le Dr Robert Schleip, membre de la communauté internationale de recherche dans le domaine des fascias et comprends quatre aspects:   

  • le plus connu est l’automassage des tissus conjonctifs avec le rouleau en mousse. Il permet d’éliminer les adhérences dans les tissus et stimule le transport de l’eau dans les tissus.   
  • Le 2e aspect porte sur des étirements en trois dimensions, exercés sous différents angles.   
  • Le 3e comprend des mouvements souples, tels que des petits sauts et des mouvements de balance du tronc vers le haut et vers le bas. Ces mouvements, plutôt rapides, renforcent les fascias.   
  • Le 4e aspect englobe une meilleure prise de conscience de son corps. Il est important de ressentir son corps et de se concentrer de manière intensive sur les mouvements au lieu de se distraire à regarder la télévision en parallèle. Cela est aussi valable pour le massage avec le rouleau.

 

Quel est le rôle des tissus conjonctifs dans le corps?
Le système conjonctif, donc les fascias, est composé de ligaments, de tendons, de l’enveloppe des tissus conjonctifs qui recouvre les muscles, du tissu conjonctif sous-cutané et des capsules synoviales. En gros, tous les tissus qui contiennent du collagène. Le collagène est une structure fibreuse, un réseau, qui s'étend dans tout le corps et qui permet de «maintenir» le corps. Les fascias sont des vecteurs de la force musculaire, ils communiquent avec notre système nerveux, font office d’organe sensoriel et veillent au bon fonctionnement du métabolisme. 

 

L’automassage avec un rouleau est-il une bonne chose?
Absolument. Les rouleaux sont agréables et faciles à utiliser et stimulent les tissus conjonctifs pour plus de fermeté. Celui qui masse ses tissus conjonctifs avec un rouleau ressentira un «douloureux bien-être»: au départ, le massage peut faire un peu mal, mais l'on ressent vite comment les adhérences se résorbent et cela devient agréable.

 

A quoi faut-il faire attention lors de l’utilisation du rouleau?
Il existe deux types de mouvements: le roulement rapide est indiqué pour l’échauffement des sportifs avant une compétition. La plupart devraient néanmoins appliquer le rouleau très lentement pour atteindre le meilleur effet possible. «Lentement» signifie un centimètre par minute. 

 

Existe-t-il des risques?
Tous ceux qui travaillent avec un rouleau doivent veiller à ne pas cambrer le dos. Et certains facteurs nécessitent la consultation d’un médecin au préalable afin de déterminer si un entraînement des fascias est judicieux:   

  • Varices   
  • Ostéoporose   
  • Inflammations   
  • Prise régulière d’anticoagulants  
  • Grossesse

 

Quel rouleau choisir?
Un rouleau coûte entre 40 et 70 francs. Ce qui compte, c’est de choisir un rouleau qui vous convienne. En d’autres termes, si vous présentez une sensibilité des tissus conjonctifs, mieux vaut opter pour un rouleau en mousse douce.

Severin Eggenschwiler

physiothérapeute dipl. HES, entraîneur de «fascial fitness», Medbase Thoune

MED_PRE_wellness_SANITAS_WI_120308_D3S0097.jpg
Sanitas Shop
Boutique en ligne Sanitas
Notice légale Impressum