Gymnastique postnatale | Sanitas Assurance Maladie
MED_SEN_schwangerschaft_006-16-Baby_Mutter_Yoga-222-K.jpg

Les avantages de la gymnastique postnatale

Les avantages de la gymnastique postnatale

Katharina Gundermann, coach personnelle pour les femmes, en est convaincue: la gymnastique postnatale n’est pas qu’un phénomène de mode, mais une mesure de prévention et de renforcement musculaire importante.

Texte: Clau Isenring

 

La gymnastique postnatale n’est-elle qu’un phénomène de mode?

Non, il s’agit d’une mesure importante et même nécessaire. L’objectif est prévenir les conséquences comme l’incontinence. L’essentiel est que les femmes choisissent un cours dispensé par une personne spécialement formée. En effet, il existe de nombreux cours qui semblent sympathiques, mais qui n’apportent pas grand-chose ou qui peuvent parfois même être néfastes à la santé.

 

Quel est le bon moment pour commencer la gymnastique postnatale?
Cela varie d’une personne à l’autre et va également dépendre de la méthode d’accouchement (naissance naturelle ou par césarienne). Les premiers jours suivant la naissance, la maman doit tout d’abord se reposer. Le corps a en effet eu beaucoup de travail et les changements hormonaux peuvent être très fatigants. De manière générale, les femmes commencent la gymnastique postnatale après une période de six semaines.

 

Quel est l’objectif principal de la gymnastique postnatale?

Avant tout, le but est de prendre conscience de son corps. Par la suite, il s’agira de muscler le plancher pelvien, un exercice que de nombreuses femmes ne connaissent pas. Il n’est pas rare qu’il y ait une absence totale de sensation au niveau du plancher pelvien.

 

Combien de fois par semaine faudrait-il s’exercer?

En plus du cours, l’idéal serait de faire trois séances de trente minutes chacune par semaine. Toutefois, pour de nombreuses femmes, cela n’est pas un rythme réaliste. D’après mon expérience, les femmes s’entraînent une fois par semaine en plus de la séance suivie pendant le cours. Au début, l’entraînement dans le cadre du cours est suffisant. Faut-il rappeler que les vedettes de Hollywood et les mannequins ne sont pas une référence? En d’autres termes, l’objectif ne devrait pas être de maigrir le plus rapidement possible, mais de rester en forme à long terme.

 

Quand peut-on mettre un terme à la gymnastique postnatale?

Selon un vieil adage, «il faut neuf mois pour faire un bébé et neuf mois pour s’en remettre». Cela veut dire que selon la condition physique, une femme doit compter entre six à douze mois pour retrouver la forme qu’elle avait avant sa grossesse.


Pour en savoir plus

www.katharinagundermann.ch

MED_SEN_joggen__D3S7749.jpg
Boutique en ligne Sanitas
C’est parti!
Notice légale Impressum