Courbatures | Sanitas Assurance Maladie
MED_SEN_joggen__D3S7552.jpg

Est-ce toujours un mauvais signe d’avoir des courbatures?

Est-ce toujours un mauvais signe d’avoir des courbatures?

Connaissez-vous la réponse?
Le sport et l’alimentation sont la source de nombreux mythes et rumeurs. Certains sont vérifiés, d’autres pas. Nous aimerions savoir ce que vous en pensez. Participez à notre sondage et découvrez la vérité à ce sujet!

La bonne réponse est la réponse A.

Les courbatures sont dues à de légères lésions dans la microstructure du muscle. Ce dernier enfle et se durcit autour des lésions. Grâce à ce mécanisme de protection, le corps fait en sorte que la partie touchée ne puisse pas être blessée davantage. On peut comparer cela à un plâtre après s’être fracturé une jambe.

Les courbatures indiquent également que le muscle se renforce. En effet, le corps développe des muscles pour éviter que de nouvelles lésions apparaissent. Toutefois, la musculature s’habitue très rapidement aux nouveaux exercices et aux nouveaux poids. Si votre objectif est de développer un muscle, il faudra provoquer volontairement ces fissures microscopiques avec de nouvelles séances d’entraînement.

Important: toutes les courbatures ne se ressemblent pas. Elles peuvent être à l’origine d’un entraînement trop intensif ou de mouvements répétitifs auxquels le corps n’est pas habitué. Par conséquent, même les personnes bien entraînées peuvent avoir des courbatures lorsqu’elles pratiquent un nouveau sport.

Bien qu’elles soient douloureuses, les courbatures ne sont pas dangereuses. Il y a uniquement un risque en cas d’entraînement intensif continu. Dans un tel cas, les fissures microscopiques peuvent se transformer en élongation ou, dans le pire des cas, provoquer une déchirure musculaire.

Andreas Tascis: conseils en cas de courbatures   

  • Boire beaucoup d’eau et prendre de la vitamine C pour favoriser la régénération.   
  • Une activité modérée favorise la circulation sanguine et accélère le processus de guérison en cas de courbatures.   
  • Après un entraînement intensif, éviter les étirements prolongés et brusques, car cela ne fera qu’empirer la situation. Il vaut mieux s’étirer brièvement et à nouveau relâcher.

 

Andreas Tasci, Master Personal Trainer

Pour en savoir plus

www.tasci.ch

MED_SEN_joggen__D3S7749.jpg
Boutique en ligne Sanitas
C’est parti!
Notice légale Impressum