637213382

Vision d’avenir numérique

L’appli du portail de Sanitas et l’appli Active de Sanitas offrent aujourd’hui déjà une multitude d’avantages à nos clients. À l’avenir, il y en aura bien plus encore. Emanuele Diquattro, membre du Comité de direction, évoque les possibilités et les visions d’avenir.

Texte: Michael Suter

Une nouvelle fonction de messagerie (Messenger) a été intégrée dans l’appli du portail de Sanitas. Quand sera-t-on en mesure de souscrire une assurance par le biais de cette fonction?

Notre objectif est, dans un avenir proche, de permettre à nos clients de conclure des formules d’assurance simples directement par le biais de la messagerie. D’ici là, nous devrons faire face à différents défis techniques et juridiques.

 

Lesquels?

La sécurité des données doit être garantie. Le cryptage des données est donc indispensable. La question est également de savoir comment nous pouvons identifier nos clients dans Messenger afin qu’ils puissent conclure des contrats en ligne. Il existe des possibilités technologiques de pointe telles que la reconnaissance vocale ou faciale, qui doivent être examinées.

 

De plus en plus souvent, les utilisateurs utilisant la messagerie d’une entreprise ne communiquent plus avec une personne, mais avec un agent conversationnel. Ces systèmes fournissent des réponses automatiques. De tels systèmes sont-ils concevables pour l’appli du portail de Sanitas?

Pour des questions simples et récurrentes, les agents conversationnels conviennent parfaitement. Dans la messagerie, nous répondons aux questions simples des clients, par exemple celles concernant la couverture de prestations. Nous souhaitons étendre ce service afin de permettre à nos clients d’obtenir des réponses à leurs questions en dehors des horaires d’ouverture également.

Nous avons conçu l’application du portail clients de Sanitas pour pouvoir offrir à tout moment un service rapide et personnalisé à nos clients. Et pour simplifier la communication. Grâce à l’appli, les clients peuvent, entre autres, modifier leur adresse, scanner et transmettre leurs justificatifs en toute simplicité. Ils gagnent non seulement du temps, mais économisent aussi des frais de port.

 

Depuis 2016, le carnet de vaccination est intégré dans l’appli du portail de Sanitas. Pourra-t-on à l’avenir consulter l’appli pour connaître le prochain rappel de vaccin contre la diphtérie et le tétanos?

Aujourd’hui, l’appli envoie déjà des rappels de vaccin. Un scénario d’avenir serait de permettre aux clients de convenir du prochain rendez-vous de vaccination directement par le biais de l’appli, et ce, à toute heure de la journée. Cependant, pour implémenter de telles solutions, nous devons aujourd’hui travailler avec des partenaires qui partagent nos idées et avec qui nous pouvons créer les interfaces requises.

 

Cet été, Sanitas a lancé une deuxième application, l’appli Active. Celle-ci mesure l’activité physique lorsque son utilisateur se rend au supermarché à vélo ou va faire un footing. De telles applis de suivi de l’activité, on en compte par dizaines. En quoi l’appli Active de Sanitas se distingue-t-elle des autres?

Imaginez que vous traciez votre prochain footing. À la fin, vous savez exactement quelle distance vous avez parcourue. C’est tout. Ne seriez-vous pas encore plus motivé à courir si vous receviez une récompense à la fin? Tel est le concept de notre appli Active. Nous encourageons une hygiène de vie saine et la récompensons…

 

… avec des bons d’achat pour des articles de sport, des produits alimentaires, etc. Et pourquoi pas avec des rabais sur des primes?

Dans l’assurance de base, le principe de l’égalité de traitement s’applique. Une personne à mobilité réduite, par exemple, serait toujours désavantagée par rapport à une personne en bonne santé puisqu’elle ne pourrait jamais parcourir les mêmes distances et ainsi bénéficier des mêmes rabais. Dans l’assurance complémentaire, la situation est différente. À l’avenir, nous récompenserons ceux qui bougent beaucoup et investissent dans leur santé avec des contributions aux abonnements de centre de fitness ou à des cours de sport.

 

Et pour ceux qui ne bougent pas assez, les primes augmentent?

Bien sûr que non. Nous souhaitons créer des mesures d’incitation pour encourager la responsabilité individuelle et un comportement sain sans punir personne. Nous nous voyons comme des coachs qui encouragent les comportements positifs.


Pour en savoir plus

sanitas.com/fr/app

Emanuele Diquattro, 35 ans, a commencé sa carrière il y a 20 ans chez Sanitas comme apprenti de commerce. Après sa formation, il a occupé différents postes dans divers domaines de l’entreprise. En 2012, Diquattro a repris la direction du département Informatique et est devenu membre du Comité de direction. Depuis trois ans maintenant, il dirige la division Distribution et marketing.

Notice légale Impressum