L’addiction numérique | Sanitas Assurance Maladie
MED_SEN_laptop_SANITAS_17931_DSC2694.jpg

L’addiction numérique

Nous sommes confrontés aujourd’hui à un problème croissant: l’addiction numérique. À partir de quel moment parle-t-on de dépendance?

Texte: Barbara Lukesch

Franz Eidenbenz, psychologue spécialisé dans les nouveaux médias, parle d’addiction numérique lorsque ses patients adoptent les comportements suivants:

  • Ils ne contrôlent plus leur consommation d’internet.
  • Malgré les répercussions négatives évidentes sur leur performance à l’école ou au travail, ils poursuivent leur consommation.
  • Dans le même temps, ils négligent leur famille, leurs amis et leurs connaissances.

«La durée de consommation n’est pas un critère d’addiction en soi», précise Franz Eidenbenz, responsable du service de traitement du centre d’addiction au jeu et autres dépendances Radix (spielsucht-radix.ch) à Zurich. Nous disposons de divers outils tels que la recherche, l’écriture et la communication, qui peuvent s’avérer précieux et utiles: «La consommation devient problématique à partir du moment où le reste de l’existence n’est plus sous contrôle, lorsque la consommation prend le dessus.»


Moi, un problème? Pas du tout!

En Suisse, 7,4 % des jeunes âgés de 12 à 19 ans sont dépendants du numérique. Selon Franz Eidenbenz, les plus vulnérables sont les jeunes hommes. Un grand nombre de ses patients ne sont pas conscients de leur addiction. C’est pourquoi il est essentiel d’inclure les proches, l’école ou l’employeur dans la thérapie.

Dans le cadre de son travail, Franz Eidenbenz inscrit la consommation quotidienne de ses patients et les encourage à la contrôler. De plus, il recherche avec eux d’autres occupations et teste de nouvelles formes de gestion des conflits.

«L’abstinence numérique n’est plus une option aujourd’hui», affirme l’expert. En effet, presque toutes les professions exigent des connaissances dans le domaine du numérique. «Consommés de manière intelligente et contrôlée, les nouveaux médias ne rendent ni bête ni dépendant.»

Notice légale Impressum