MED_SEN_case_management_SANITAS_10575_DSC0199.jpg

Réponses du quiz santé

Question 1: Le chocolat rend-il heureux?

Le chocolat contient des matières qui peuvent susciter un sentiment de bonheur, c’est le cas de l’acide aminé tryptophane. Ce dernier est utilisé par notre corps pour produire de la sérotonine, une hormone créant une sensation de bonheur. Une autre substance, la phényléthylamine, se trouve en grandes quantités dans le sang des personnes amoureuses. Il n’est toutefois pas possible d’affirmer que l’absorption d’une barre de chocolat rend heureux les malheureux. Pourquoi donc? La dose de cette substance est trop faible. Mias il est incontestable que la consommation de chocolat peut rendre heureux, car il réveille de beaux souvenirs d’enfance.  

Question 2: Les édulcorants font-ils grossir?

La rumeur est tenace: les édulcorants pourraient faire indirectement grossir du fait qu’ils accroissent le taux d’insuline dans le corps ou stimulent l’appétit. On en prend... et on grossit. Les preuves scientifiques à cet égard sont insuffisantes.

Les édulcorants comme l’aspartame et le cyclamate sont des acides aminés légèrement modifiés, raison pour laquelle ils sont très proches de substances comme les protéines. Contrairement aux succédanés de sucre comme le xylitol ou le sorbitol, les édulcorants contiennent zéro calorie. Il n’est donc pas étonnant que beaucoup préfèrent les boissons allégées. Mais attention! Les boissons light conservant un goût analogue aux boissons non allégées, elles nous empêchent de nous «déshabituer» du goût sucré. L’eau reste donc la meilleure boisson.

Question 3: Ceux qui ont des problèmes de sommeil devraient se coucher plus tôt. Est-ce vrai?

Ce conseil très répandu est faux: vous devriez exactement faire le contraire! Attendez de ressentir la fatigue pour aller vous coucher. Ainsi, la pression du sommeil augmente, accroissant vos chances d’un endormissement plus rapide. Le but est de dormir moins longtemps, mais de manière plus efficace, c’est-à-dire d’augmenter la proportion de temps passé dans le lit à dormir. Si, au contraire, une personne ayant des problèmes de sommeil se couche plus tôt, elle ne fait qu’empirer la situation. L’espoir est de pouvoir se reposer plus longtemps, mais la plupart du temps c’est en vain, on reste plus longtemps éveillé au lit. Or, cela à son tour nuit au sommeil.

Question 4: Les déodorants peuvent-ils être à l’origine d’un cancer du sein?

L’hypothèse selon laquelle les déodorants contenant des composés d’aluminium peuvent être à l’origine d’un cancer du sein n’est pas fondée. Le prétendu danger des sels d’aluminium qui assurent l’effet anti-transpirant des déodorants repose sur des études en laboratoire effectuées sur des cellules. Cela dit, il est difficile d’extrapoler ce type d’études à un organisme vivant et à l’homme en particulier. Sur la base des connaissances actuelles, aucun motif pertinent ne peut justifier de renoncer à un déodorant, quel qu’il soit.

Question 5: La qualité du sperme chez les hommes se dégrade. Est-ce vrai?

Cette annonce a fait fureur dans tous les médias publics: la quantité et la qualité du sperme chez les hommes en Suisse et ailleurs sont en baisse en raison de la pollution et de la présence de produits toxiques sur le lieu de travail. De nouvelles études menées sur le long terme, consistant à examiner des hommes pendant dix ans, n’ont pointé aucun changement significatif de la quantité ou de la qualité du sperme. D’ailleurs, quelques études récentes publient un léger recul des couples ne pouvant pas avoir d’enfants.

Question 6: Le café est-il mauvais pour la santé?

Le café n’a pas bonne réputation. En réalité, contrairement à d’anciennes allégations, le café ne déshydrate pas et ne représente pas une menace pour le cœur. D’ailleurs, des études ont montré que la consommation régulière de café pourrait prévenir le diabète et le cancer du foie ainsi que certains autres types de cancer.

Question 7: Une pomme par jour éloigne le médecin. Est-ce vrai?

«An apple a day keeps the doctor away»: ce dicton renferme un fond de vérité: des scientifiques anglais ont récemment examiné si le fait de manger des pommes pouvait exercer un effet positif sur la santé cardiaque. Pour le savoir, ils ont effectué un test sur des personnes de plus de 50 ans, soit en leur prescrivant un médicament hypotenseur (les statines) par jour, soit en leur faisant manger une pomme par jour.

Selon cette étude, une pomme par jour réduit le taux de graisse dans le sang de manière aussi fiable que la prise de statines, répandues sur le marché. De plus, le risque de décès liés aux maladies cardiovasculaires a diminué dans des proportions comparables pour les deux groupes des participants à l’étude.

Conclusion: s’il est certes impossible d’écarter à jamais la visite chez le médecin en mangeant régulièrement des pommes, il y a de bonnes raisons de croquer copieusement le fruit défendu!

Question 8: Le sommeil avant minuit est-il particulièrement réparateur?

Ce message est peut-être vrai pour les lève-tôt, ceux qui tombent tôt dans les bras de Morphée. D’une manière générale, cela n’est pas vrai. Les noctambules, nommés «hiboux» par les spécialistes du sommeil, qui arrivent difficilement à s’endormir avant minuit, n’ont aucune raison de paniquer au sujet de leur santé ou de leur efficacité. En effet, pendant les deux à quatre premières heures de sommeil, chacun de nous plonge en partie dans un sommeil profond, particulièrement réparateur. Le fait que le sommeil profond se déroule avant ou après minuit n’a aucune importance.

Question 9: Un régime sans viande est la clé d’une vie plus saine. Est-ce vrai?

En effet, les végétariens vivent plus sainement et plus longtemps que les carnivores. Mais cela vaut uniquement pour ceux qui mangent très souvent de la viande. Les carnivores modérés, chez qui la viande est au menu moins de deux fois par semaine, ne sont guère lésés par rapport aux végétariens.

Cependant, le risque de mortalité moindre des végétariens n’est pas forcément lié à leur régime alimentaire: ceux qui ne mangent pas de viande mènent fort probablement un autre style de vie que le commun des mortels. Il est donc possible que ce soit le style de vie qui maintient globalement en bonne santé, et non le fait de ne pas manger de viande.Conclusion: l’hypothèse selon laquelle les végétariens vivent en meilleure santé reste très bancale.

Question 10: La pleine lune peut-elle perturber le sommeil?

Environ 40% de la population se plaint de mal dormir lors de la pleine lune. Simple affaire de superstition? Les spécialistes du sommeil sont partagés. Certaines études n’établissent aucun rapport entre la phase de la lune et la qualité du sommeil, tandis que d’autres prouvent le contraire.

Longtemps, la science est uniquement partie du principe que la luminosité qui accompagne les nuits de pleine lune pourrait être à l’origine des troubles du sommeil. Or, récemment, un groupe de recherche bâlois est parvenu à une curieuse découverte: les chercheurs ont analysé de plus près les paramètres de personnes endormies. Il est ressorti de cette analyse que notre «horloge interne» semble réagir au rythme de la lune bien que les patients endormis aient passé la nuit dans des pièces totalement sombres dans un laboratoire du sommeil: à la pleine lune, l’activité dans les parties cérébrales associées au sommeil profond baissait de 30%. De plus, la durée d’endormissement des sujets de l’étude augmentait de cinq minutes en moyenne et la durée du sommeil diminuait de vingt minutes.

Conclusion: la dernière étude indique que l’être humain pourrait également avoir, outre le rythme diurne, un rythme lunaire.

Question 11: L’huile de poisson protège des infarctus. Est-ce vrai?

Les poissons de mer gras comme le saumon, le hareng ou le thon fortement concentrés en acides gras oméga 3 ont longtemps eu la réputation de remèdes naturels protégeant le cœur. Nous savons aujourd’hui qu’il s’agit d’une imposture.

Le corps n’est pas capable de produire les acides gras oméga 3 et doit donc les puiser dans le poisson, les huiles végétales, la viande et d’autres aliments. Ce sont des recherches effectuées dans les années 70 qui sont à l’origine de ce tapage autour des acides gras oméga 3: les chercheurs de cette époque ont en effet observé que les Inuits vivant dans le nord de l’Alaska souffraient rarement de maladies cardiovasculaires. On expliqua cela, de manière hâtive, par leur alimentation riche en poissons. Depuis, de nouvelles études ont été menées sur ce sujet, reprenant celles des années 70.

La conclusion ramène à la réalité: les capsules d’huile de poisson sont sans effet sur la prévention des maladies cardiovasculaires. Elles risquent même de nuire, car elles augmentent le risque de cancer de la prostate.

Question 12: Le jeûne fait rétrécir l’estomac. Est-ce vrai?

Les personnes qui mangent peu font rétrécir leur estomac et atteignent ainsi un sentiment de satiété plus rapidement, ce qui leur permet de rester minces. Cette phrase peut sembler très convaincante, mais il s’agit en fait d’une pure illusion. L’estomac est particulièrement extensible et peut se rétracter dans le cas d’une cure d’amaigrissement, mais il ne rétrécit pas. Par conséquent, la capacité d’absorption maximale ne change pas, même après une longue période de jeûne.

Une bonne nouvelle: il est possible d’entraîner le cerveau pour lui donner l’impression d’un estomac rempli avec une quantité moindre: si l’on mange lentement en se posant la question: «dois-je encore manger pour me sentir rassasié?», on entraîne sa tête et son corps à se contenter de moins.

Notice légale Impressum