MED_SEN_blumen_DSC_7145.jpg

Kaizen – La philosophie des petits pas

Kaizen – La philosophie des petits pas

Nous parvenons plus rapidement à réaliser la majorité de nos ambitieux objectifs en franchissant de petites étapes plutôt que des grandes. Cette démarche, baptisée «kaizen» au Japon, repose sur des petites améliorations continues. En voici une brève introduction.

Texte: Robert Wildi

Quelle est la meilleure façon de manger un éléphant? Bouchée par bouchée. Même si le principe semble banal à première vue, sa logique constitue le coeur du kaizen, une philosophie qui fait de plus en plus d’adeptes à l’heure de la globalisation. Le mot kaizen est la fusion des mots kai et zen qui signifient respectivement «changement» et «meilleur». On le traduit couramment par «amélioration continue».

Henrik Trettin, chef de projet du Kaizen Institute Deutschland GmbH: «Le kaizen est un processus d’amélioration continue qui nécessite l’implication de tous les acteurs. » Les entreprises ont notamment reconnu qu’elles sont en mesure de réduire petit à petit le gaspillage au niveau du matériel et du personnel. La particularité de cette méthode? Elle implique tous les collaborateurs et ne vient pas «d’en haut». Les modifications visées par le kaizen peuvent sembler minimes et peu visibles au début. Toutefois, elles deviennent peu à peu manifestes, car le processus d’amélioration est continu.

 

Toyota, Postmail, hôpitaux

Le kaizen s’est fait connaître dans les années 60 sur le plan international. Grâce à ce principe qu’elle avait elle-même mis sur pied, Toyota était parvenue à perfectionner l’ensemble de ses processus de production, ce qui avait fait fureur dans l’industrie automobile. «Créer de la valeur au lieu de gaspiller»: c’est grâce à cette devise que le kaizen s’est imposé petit à petit dans d’autres secteurs et les entreprises occidentales. En Suisse aussi, de nombreuses entreprises misent sur cette approche:

  • En 2015, le service Postmail de la Poste a reçu l’Esprix Swiss Award for Excellence. Le jury a particulièrement apprécié la méthode kaizen employée par la Poste pour améliorer continuellement ses processus de travail.
  • Noventa AG, une entreprise nichée dans la vallée du Rhin saint-galloise et spécialisée dans la fabrication de composants en plastique, a réorganisé l’ensemble de ses processus de production selon la philosophie du kaizen en 2004. Depuis, sa productivité a augmenté de 30 %.
  • Les hôpitaux suisses ont également adhéré au kaizen. L’hôpital de Bâle-Campagne fait o‘ce de pionnier en la matière. L’établissement a énormément simplifié plusieurs processus, notamment dans la gastronomie, les soins et la gestion du matériel.

 

Le kaizen dans le domaine privé

Outre les entreprises, les organisations et les systèmes, le kaizen peut apporter des avantages à chacun d’entre nous. «Et pas seulement sur le lieu de travail, mais aussi au niveau privé», a‘rme Henrik Trettin. Comment? Tout d’abord, il est important de définir clairement son objectif. Cela peut être par exemple «bouger davantage».

L’on applique le principe du kaizen pour réaliser cet objectif. «Par exemple», poursuit Henrik Trettin, «je sors de l’ascenseur un étage plus bas et continue mon chemin à pied. Puis arrive un moment où je décide de sortir de l’ascenseur deux étages plus bas, etc. jusqu’à ce que je ne prenne plus du tout l’ascenseur.»

Cela n’a rien d’original, mais est e‘cace. La stratégie des petits pas est motivante et permet d’atteindre son objectif sans être frustré. «Il faut toutefois faire preuve de ténacité pour obtenir des résultats durables », ajoute Henrik T rettin. En d’autres termes: les moyens pour parvenir au but font partie du but lui-même. Car au final, il faudra bien manger l’éléphant dans sa totalité.

Le kaizen pour les pantouflards

Pratiquer une activité physique régulière permet de rester en forme, mince, et constitue le meilleur moyen de prévenir les maladies cardiovasculaires. Mais comment se motiver à faire de l’exercice? Tentez l’expérience avec la méthode kaizen! Définissez un objectif clair. Une personne en bonne santé peut, par exemple, se dire: je souhaite faire 10 000 pas chaque jour, comme le recommandent les experts.

Commencez par faire une promenade quotidienne de 2000 à 3000 pas sans vous presser. Au bout d’un certain temps, optez pour une promenade de 4000 à 5000 pas et augmentez la cadence. Petit à petit, vous vous rapprocherez toujours un peu plus de l’objectif fixé.

Henrik Trettin est chef de projet au Kaizen Institute Consulting Group. Il accompagne et aide les entreprises de divers secteurs à appliquer avec succès la méthode kaizen dans le cadre de projets nationaux et internationaux.

Notice légale Impressum