En point de mire | Sanitas Assurance Maladie
Spazieren

À quel point les piqûres de tique sont-elles dangereuses?

À quel point les piqûres de tique sont-elles dangereuses?

P.D. de W.: J’ai déjà trouvé deux fois une tique sur moi et n’ai pas eu de séquelles après l’avoir enlevée. Les piqûres de tique sont-elles vraiment dangereuses?

Voici la réponse de Medgate, fournisseur leader de prestations télémédicales en Suisse: maintenant que les températures sont douces, les tiques deviennent à nouveau plus actives. Il est important de se protéger de leurs piqûres, car elles peuvent transmettre des maladies. En Suisse, il s’agit avant tout des deux maladies suivantes:

  • La méningo-encéphalite verno-estivale (MEVE), qui est une maladie infectieuse virale avec des symptômes analogues à ceux de la grippe et pouvant provoquer une méningite.
  • La borréliose, qui est une maladie infectieuse bactérienne pouvant toucher la peau, les nerfs, les méninges, la moelle épinière, les articulations et le cœur.

 

Comment réduire considérablement le risque de piqûre de tique:

  • Portez des vêtements à manches longues, des pantalons et des chaussures fermées.
  • Pour les enfants, un couvre-chef protégeant la nuque est également recommandé.
  • Il est conseillé d’utiliser un spray anti-tiques.
  • Après les promenades au grand air, inspectez tout le corps à la recherche de tiques, en particulier la tête et la nuque, les aisselles, l’aine, la région pubienne et le creux des genoux.

 

Enlever rapidement la tique

Près de 1% des tiques en Suisse sont porteuses du virus MEVE et 5 à 30% (voire 50% dans certaines régions) sont porteuses de la borréliose. Le risque de contracter une maladie est donc élevé et il est d’autant plus important d’agir rapidement. Plus vite vous trouvez la tique et l’enlevez, plus le risque d’infection est faible.

Retirez soigneusement toute la tique avec une pincette ou un autre dispositif prévu à cet effet, sans utiliser de liquide (huile ou autre) au préalable. Observez l’endroit de la morsure dans les jours qui suivent. Si des rougeurs, des maux de tête, des douleurs aux articulations ou des symptômes analogues à ceux d’une grippe apparaissent, une consultation médicale par téléphone ou chez le médecin s’impose.

Il existe un vaccin contre la MEVE, qui est administré en trois fois et qui est recommandé pour les personnes qui séjournent dans une région à risque. Les deux premières doses sont administrées à un mois d’intervalle, la 3e dose après 5 à 12 mois.


Les conseils pour se protéger des tiques

Notice légale Impressum