Diabète de type 2 | Sanitas Assurance Maladie
MED_COM_liegen_SANITAS_04911_D3S4818.jpg

Diabète de type 2: une maladie qui se répand dans toute la population

Diabète de type 2: une maladie qui se répand dans toute la population

Le diabète de type 2 fait depuis longtemps partie de notre société. Autrefois considéré comme une affection de l’âge mûr, il touche aujourd’hui de plus en plus de personnes de moins de 40 ans. Ses principaux facteurs de risque: le manque d’activité physique et le surpoids.  

Une dégradation insidieuse

Le diabète de type 2 progresse en silence et passe généralement inaperçu. Soit c’est le pancréas qui produit de moins en moins d’insuline, soit c’est le corps qui développe une résistance à l’insuline: il ne réagit plus de manière optimale à cette hormone et a de plus en plus de mal à filtrer le sucre dans le sang et à le transformer en énergie.

Très souvent, ces changements restent longtemps asymptomatiques. Le diagnostic n’est posé que lorsque des complications surviennent: blessures sensibles aux infections et difficiles à guérir, troubles sensoriels au niveau des pieds ou des jambes, troubles de la vue... En effet, un taux de glycémie élevé en permanence endommage les nerfs et les vaisseaux sanguins.

Un test pour évaluer votre niveau de risque

Il est possible d’agiravant d’en arriver là. Grâce à un test gratuit, vous pouvez vous faire unepremière idée de votre risque de développer un diabète.

Accéder au test

Votre coach santé peut vous aider

Bonne nouvelle: lorsque le diabète de type 2 est diagnostiqué à temps, on arrive souvent à réguler la glycémie sans médicaments. La solution? Perdre du poids, adopter une alimentation saine et pratiquer une activité physique régulière. Le coach santé Sanitas vous apporte une aide personnalisée pour changer vos habitudes.

N’hésitez pas à demander conseil. Des mesures simples peuvent s’avérer très efficaces:

  • Perdre du poids: quatre ou cinq kilos de moins sur la balance entraînent une nette diminution du taux de sucre dans le sang. Dix kilos en moins réduisent de plus de 50% le risque de diabète.
  • Faire de l’exercice: 10 000 pas par jour font baisser l’hémoglobine glyquée de 1,2%. Un effet positif se fait déjà sentir à partir de 6000 pas par jour – un objectif facile à atteindre avec une activité physique quotidienne.

Traitement

Si le changement de mode de vie ne suffit pas à faire baisser la glycémie, il faut compléter les mesures par des comprimés. Et si le traitement médicamenteux n’est pas efficace non plus, on a alors recours à l’insuline.

Les seuils suivants s’appliquent:

  État normal Signe éventuel de diabète Diagnostic de diabète
Taux de glycémie à jeun1 (glucose) Inférieur à 5,6 mmol/l 6,1–7 mmol/l Supérieur à 7 mmol/l
HbA1c2 Inférieure à 5,7% 5,7–6,4% Supérieure à 6,5%

1à jeun = sans rien manger ni boire pendant 8 heures (sauf de l’eau).

2HbA1c = hémoglobine glyquée (glycémie sur 3 mois).

Source: Diabète Suisse

Notice légale Impressum