Prix Challenge 2016 | Sanitas Assurance Maladie
78749170

Prix Challenge Sanitas 2016

Vainqueur national

L’association IG Sportkids Trin a su convaincre le jury par son offre touchant à différentes disciplines sportives et impliquant plusieurs associations. L’objectif est de donner la possibilité aux enfants de se familiariser avec différents sports, ce toute l’année et sans avoir à faire partie d’un club. Les différents cours s’adressent aux enfants âgés de cinq à dixans et comportent des séances d’entraînement variées: attraper, lancer, danser, gymnastique en halle et à l’extérieur, natation, judo ou football. De plus, en hiver, les enfants ont la possibilité de choisir entre le ski, le snowboard et le ski de fond.

Daniela Milanese, commentatrice sportive de la SRF et membre du jury du prix Challenge de Sanitas a, au nom du jury, salué l’engagement de tous les finalistes et justifié la victoire de l’association IG Sportkids Trin: «L’association IG Sportkids Trin offre la chance aux enfants de se familiariser avec différentes activités sportives et, ainsi, de trouverun sport qui leur tient à cœur.»

Petra Casty et Martina Frischknecht, cofondatrices de l’association IG Sportkids Trin, ont été très touchées par cette reconnaissance: «Avec ce prix, nous souhaitons créer un parcours d’adresse afin que les enfants de différents âges puissent, de manière ludique, développer leurs capacités de coordination.»


Galerie d’images de la remise du prix


Une visite à l’association IG Sportkids Trin

Vainqueur vote du public

Chaque année, les gagnants régionaux du prix Challenge se soumettent à l’évaluation du public. Plus de 4000 aficionados du sport ont participé cette année au vote du public et permis à l’école du cirque «et voilà»de se hisser à la 1remarche du podium avec 1275 voix. Avec 1267 voix, la deuxième marche du podium est occupée par le Baselbieter Turnverband. Le club IG Sportkids remporte 590 voix et se place en troisième position. En plus des 5000 francs déjà remportés dans le cadre du prix Challenge régional,l’école du cirque «et voilà»étoffe ainsi sa cagnotte de 1000 francs supplémentaires.


Les vainqueurs régionaux

Huit jurys régionaux ont analysé les dossiers des finalistes et élu les trois meilleurs projets. 24 associations et institutions ont été choisies parmi 250 candidatures et peuvent se réjouir: dans les huit régions, toutes se sont hissées sur le podium et ont remporté des prix d’encouragement d’une valeur totale de 52 000 francs. Leurs projets ont séduit les jurys régionaux par leurs idées innovantes et leur engagementen faveur du sport chez les jeunes. Les premiers de chaque région sont sélectionnés pour le prix Challenge national, qui sera décerné en octobre pour la 23e fois.

Aperçu des vainqueurs régionaux

athletics goes school

Le projet «athletics goes school» a pour ambition de remettre l’athlétisme au goût du jour dans les écoles bernoises. En premier lieu, le projet souhaite donner envie de bouger et susciter l’engouement pour cette discipline sportive. Le groupe cible sont les élèves de 4e année de la région de Berne, âgés de 9 à 10 ans. En 2016, près de 400 enfants vont y participer. Le projet englobe un entraînement d’initiation, des entraînements ciblés pendant les cours d’éducation sportive et, enfin, la compétition «athletics goes school». Au cours de l’entraînement d’initiation, les enfants reçoivent la visite de jeunes espoirs suisses de l’athlétisme qui leur présentent la discipline sous l’aspect de la compétition avec conseils d’experts à la clé. Les enseignants aussi profitent de cet entraînement en découvrant des exercices (issus du programme d’entrainement) qui pourront former la base des cours ultérieurs. Pendant la phase de préparation, qui dure quatre à six semaines, les enfants apprennent les rudiments de la compétition. Pendant cette période, l’objectif est d’accorder une grande place à l’athlétisme durant les cours d’éducation sportive. Le jour J, les classes se retrouvent pour participer à la compétition, qui a des allures de grand événement sportif. Ce jour-là, l’échauffement a lieu avec des stars de l’athlétisme suisse. L’investissement dans le long terme est un aspect essentiel de ce projet qui offre ensuite aux enfants la possibilité de s’affilier directement au club d’athlétisme de leur choix. Les différents clubs bernois viennent se présenter le jour de la compétition.

Avis du jury: organisé par des jeunes pour des jeunes, ce projet fait souffler un vent nouveau et a tout pour devenir un projet de grande envergure.

 

www.athletics-goes-school.ch

Baselbieter Turnverband

Le premier camp d’été du Baselbieter Turnverband a eu lieu pour la première fois en 2003. 130 enfants ont le loisir d’y participer chaque année, et cela grâce à un concept d’animation particulier systématiquement mis en œuvre depuis six ans. L’équipe dirigeante de l’association attribue des tâches particulières aux jeunes qui ont atteint l’âge de 16 ans et participent ainsi pour la dernière fois au camp. Ils parrainent d’autres enfants et aident les plus petits à gérer leur quotidien. L’environnement social est l’un des aspects les plus importants au sein du camp. Les jeunes qui ont atteint l’âge de 17 ans ne peuvent plus y participer, mais ils peuvent néanmoins faire partie des moniteurs (jusqu’à deux moniteurs sont désignés chaque année). Pour accéder au titre de moniteur-junior, il faut avoir attiré l’attention del’équipe dirigeante. Un petit domaine de responsabilités leur est confié et ils sont encadrés par des moniteurs expérimentés, apprenant ainsi les bases de la fonction. Les juniors peuvent se concentrer pleinement sur leur fonction de personnel encadrant. Parmi les 35 moniteurs, ils sont plusieurs à consacrer du temps à la formation des juniors. Ce concept, qui existe depuis six ans, a déjà permis à 15  nouveaux moniteurs de venir renforcer les rangs de l’équipe dirigeante.

Avis du jury: ce projet, très varié, renforce l’esprit associatif au niveau de tout le canton. Il met l’accent sur la relève du personnel encadrant. Son succès ne s’en dément pas et son caractère durable est donc avéré.

IG Sportkids Trin

L’association IG Sportkids Trin propose trois différentes formes de cours. La première comporte des entraînements d’initiation dans différentes disciplines sportives et des exercices permettant d’apprendre à glisser, se battre, attraper, lancer, danser, se balancer,escalader, tourner, rouler, courir, sauter et bien plus encore. La deuxième forme est un cours dispensé toute l’année aux enfants âgés de 5 à 6 ans et touchant à différentes disciplines sportives. Il comprend les éléments suivants: entraînements en salle, dans la forêt, à l’extérieur (les enfants apprennent alors différentes formes d’activités et de jeux), six leçons de natation, trois entraînements d’initiation de ski de fond et de piste, des entraînements d’initiation de judo, de tennis et de football. Les enfants âgés de 7 à 9 ans peuvent assister pendant l’hiver et l’été à des cours combinant une discipline sportive principale et un cours polysportif. En hiver, ils peuvent choisir entre le ski de piste, le snowboard et le ski de fond. L’objectif de IG Sportkids Trin est de permettre aux enfants âgés de 5 à 10 ans de tester différentes disciplines sportives en leur transmettant l’envie debouger, de prendre conscience de leur corps, de gagner confiance en eux, de gérer les émotions de manière positive, d’apprendre les rudiments du fair-play, de développer leurs capacités motrices de manière variée et de leur donner encore davantage envie de bouger.

Avis du jury: ce projet donne la possibilité à de jeunes enfants de découvrir les différentes facettes du sport dans une petite commune excentrée. L’offre repose sur différentes disciplines et activités et permet aux enfants de bouger toute l’année. Les enfants qui ne sont pas membres de l’association peuvent également participer et sont encadrés par des moniteurs junior et senior. Grâce à cette offre, les enfants peuvent expérimenter plusieurs types d’activités sportives et choisir le sport qui leur convient le mieux.

Associazione Rugby Svizzera Italiana (ARSI)

L’association Associazione Rugby Svizzera Italiana (ARSI) chapeaute les principaux clubs du Tessin et a pour mission d’encourager le rugby au sein des écoles du canton. Le projet «tutti neri Ticino» (all blacks Ticino) soutient le Rugbytots Ticino créé à Lugano en février 2015. Le rugbytots, d’origine anglo-saxonne, souhaite enseigner de manière ludique les rudiments du rugby aux enfants et à leurs parents et leur transmettre le plaisir de bouger. Les cours de Rugbytots favorisent, par ailleurs, la motricité des très jeunes enfants par le biais de jeux et accompagnent les enfants jusqu’à ce qu’ils soient en âge de décider eux-mêmes du sport qu’ils souhaitent pratiquer. En l’espace de dix mois, plus de 200 enfants (et leur famille) ont déjà participé aux cours de base dans la région de Sottoceneri (Lugano, Tesserete, Origlio, Caslano, Bironico, Mendrisio). En 2016, Bellinzona et Locarno devraient aussi rejoindre le projet. L’objectif est de convaincre durablement les enfants des atouts de cette discipline sportive et de les inciter à adhérer à un club tessinois lorsque les cours de Rugbytots s’achèvent.

Avis du jury: dès leur plus jeune âge, les enfants apprennent de manière ludique à aimer le sport. Le fait que les parents soient impliqués activement est un aspect particulièrement innovant et favorise, en outre, la relation parent-enfant. Les cours ont lieu durant la semaine entre 16h et 18h, ainsi que le week-end. Tout le monde peut y participer.

Neuchâtel Sports Rugby Club (NSRC)

Le Neuchâtel Sports Rugby Club (NSRC) a été fondé en 1968. Pensionnaire de Ligue Nationale B et membre de la Fédération suisse de rugby, ce club perpétue la tradition du rugby en Suisse. Le NSRC se compose d’une école de rugby pour les enfants, de différentes équipes de juniors et de deux équipes de seniors. Depuis 40 ans, il organise tous les ans à la Pentecôte le tournoi Sevens apportant un coup de pouce financier au club et dont le slogan est: «On donne!». L’objectif principal du NSRC est de permettre aux jeunes (et aux moins jeunes) d’apprendre à jouer au rugby. L’effet pédagogique de ce sport est connu. Le rugby développe le sens du courage, de la volonté, de l’ambition et met chaque joueur au défi de se surpasser, de se battre et de se montrer solidaire. Par ailleurs, les joueurs apprennent à respecter les règles, à faire des progrès et à s’intégrer au sein de l’équipe. Ce projet qui s’adresse aux enfants et aux jeunes, entend mettre une équipe 100% NSRC en compétition par catégorie. C’est-à-dire, 27 joueurs pour les U16 et U18 et 22 joueurs pour les compétitions à 12. Le projet permettrait d’augmenter le nombre de jeunes joueurs à 130. Les moyens financiers à disposition sont déterminants pour la réussite du projet. Actuellement, par exemple, il n'existe pas de douches dans les locaux. Avec davantage de moyens financiers, il serait envisageable de louer ou de créer un espace plus adapté et d’optimiser les équipements d’entraînement. Tout le monde est le bienvenu au NSRC et y trouve sa place.

Avis du jury: en Suisse romande, le rugby connaît un fort essor et sa philosophie mérite d’être vivement encouragée. Les entraîneurs s’investissent à fond avec les moyens du bord et valent d’être reconnus pour leurs efforts.

Association Urban Project

Urban Project soutient de nombreuses activités très populaires chez les jeunes et leur permet de présenter leurs talents ensuite devant un large public. Les manifestations d’Urban Project proposent différentes disciplines en parallèle: un tournoi de basket 3x3 (6 catégories: U12, U15, U18, filles, experts, For fun) auquel peuvent participer 200 joueurs, une compétition de danse urbaine avec 100 participants, du parkour, du street workout ou encore du skate avec 20 à 100 participants selon le lieu. Les manifestations débutent en général à 10h00 (fin des inscriptions) et se terminent vers 18h00. Les compétitions et les cours d’initiation ont généralement lieu en même temps, ce qui permet à chacun de découvrir les autres disciplines. Véritable lieu de rencontre, ces manifestations marient à merveille la culture et le sport. Une présentation de street art est également prévue. Des DJ veillent à une bonne ambiance sonore tout au long de la journée. Urban Project a pour ambition de mettre en relation les nombreuses associations locales et d’impliquer les principaux acteurs dans l’organisation des manifestations. Trois à cinq associations ou groupes se chargent de l’organisation de la manifestation qui a lieu dans leur propre ville. Les manifestations permettent d’une part aux sportifs (venant de toute la Suisse) de se rencontrer et, d’autre part, d’assister à cette nouvelle forme d’événement qui regroupe différents types de sport. En 2016, cinq manifestations sont prévues: le 6 mars à Morges, les 4 et 5 juin à Genève, le 2 juillet à Vevey, le 21 août à Fribourg et les 26 et 27 août à Lausanne.

Avis du jury: ce projet novateur et dynamique s’inscrit dans l’air du temps. Il s’adresse aux jeunes de tout âge et prend en compte différents sports dans plusieurs régions de Suisse romande.

Verein knock-in

L’association knock-in s’engage en faveur des jeunes en situation particulière et les aide dans leur développement social, affectif et physique. Par le biais d’un entraînement de boxe à caractère pédagogique, knock-in encourage les jeunes à avoir confiance en eux, à prendre conscience d’eux-mêmes et de leur corps ainsi qu’à développer leurs compétences sociales. L’offre s’adresse aux jeunes âgés entre 9 et 18 ans se trouvant en situation difficile, présentant des troubles du comportement, des problèmes psychiques et sociaux, agressifs et violents, avec un manque de confiance en eux, en surpoids et ayant besoin d’être soutenus individuellement. L’équipe knock-in part du principe que chaque individu souhaite se développer mentalement et physiquement. En travaillant le corps et l’esprit par des entraînements de boxe, les jeunes découvrent de nouvelles voies leur permettant de relever les défis qui se posent à eux. Par le biais d’une action constructive, telle que le sport, l’équipe knock-in souhaite montrer aux jeunes que l’apprentissage peut être quelque chose de divertissant. L’esprit d’équipe de knock-in, les valeurs et les normes internes propres au club, l’activité physique, l’entraînement ritualisé et structuré doivent donner la possibilité aux jeunes de se développer et de mettre en pratique au quotidien ce qu’ils apprennent. L’entraînement de boxe à caractère pédagogique englobe les éléments suivants: entraînent d’endurance et condition physique, matchs ritualisés, boxe, entraînement permettant de juguler l’agression, méditation, exercices d’attention, entretiens en groupe et individuels.

Avis du jury: l’entraînement pédagogique de boxe encourage les jeunes en situation difficile, ayant des troubles du comportement, violents ou agressifs, à avoir confiance en eux, à prendre conscience d’eux-mêmes et à renforcer leurs compétences sociales. Il s’engage en faveur de la prévention de la violence et de la promotion de la santé. Les jeunes sont encadrés par une équipe d’entraîneurs parfaitement formés.

www.knock-in.ch

Zirkusschule et voilà

Dans l’école du cirque «et voilà», les enfants en âge d’aller à l’école enfantine et jusqu’à l’âge adulte peuvent apprendre l’art du cirque. Les cours polysportifs proposent un programme varié, favorisent le développement de la personnalité et la prise de conscience de son corps. Sous l’égide d’une équipe professionnelle, les enfants apprennent de manière ludique et à leur rythme à découvrir leurs capacités et leurs limites. L’entraînement sollicite les enfants de manière variée. Ils apprennent à faire de l’acrobatie, du trapèze, du tissu, de la corde et du cerceau aériens, de la boule et du fil d’équilibre, du monocycle, du rolla-bolla, du jonglage, du diabolo, à faire tenir une assiette en équilibre, du hula hoop, du devil stick, le fakir, des tours de magie et des clowneries. Ainsi, chacun peut y trouver sa place et découvrir ses propres talents. Les cours hebdomadaires sont dispensés par des artistes du cirque professionnels qui ont plusieurs années d’expérience à leur actif et ont lieu dans un hangar industriel spécialement rénové et équipé. Le spectacle annuel dans le chapiteau constitue l’événement majeur. Les anniversaires qui peuvent être réservés à l’école du cirque sont également très prisés, car beaucoup d’enfants y apprennent véritablement à bouger pour la première fois et à y prendre goût. Pour certains, cela marque le début d’une activité physique.

Avis du jury: allier le sport et le cirque est une entreprise fascinante et permet aux enfants et aux jeunes de se plonger dans d’autres cultures et milieux sociaux. Ce programme permet notamment aux enfants de tous bords d’apprendre à bouger et leur donne la possibilité unique de se présenter à un public, dans l’arène du cirque. Ces disciplines variées sont très intéressantes pour les enfants et les jeunes et leur permet de sonder leurs capacités et de se perfectionner. Sans compter que ce loisir ou cette activité sportive peuvent être pratiqués toute une vie.

Les finalistes régionaux

Aperçu des finalistes régionaux
Notice légale Impressum