Suivre la courbe de fertilité | Magazine Sanitas
MED_COM_sonnen_SANITAS_00944_D3S2796.jpg

Les meilleures chances de tomber enceinte

La période durant laquelle une femme est fertile est courte. Elle ne dure que six jours. De plus, la probabilité que cela fonctionne n’est pas la même pour chaque jour. Comment savoir quand est le meilleur moment pour tomber enceinte? 


Si l’on pouvait faire des paris sur les grossesses, les chances de gagner seraient minces. La probabilité statistique de tomber enceinte se situe, selon l’étude, entre 20 et 30% par cycle, et ce seulement pendant trois jours sur les six jours fertiles. Il s’agit des trois jours les plus proches de l’ovulation. Quatre jours avant, les chances de tomber enceinte se situent entre 10 à 12%. Cinq et six jours avant l’ovulation, les chances si situent entre 0 et 5%. La question décisive est donc la suivante: quand est ma période d’ovulation?

L’utilité des applis sur la fertilité

Une méthode apparemment simple pour calculer la période d’ovulation et les jours fertiles est l’utilisation d’applis sur la fertilité. Ces applis partent d’un cycle théorique dans lequel l’ovulation a lieu 14 jours avant les prochaines règles. Toutefois, chez 70% des femmes, le cycle ne correspond pas à la théorie (source: Ava). Puisque seuls trois à six jours au maximum sont prometteurs pour la fécondation, il serait malheureux de se tromper ne serait-ce que de deux jours.

L’observation des hormones est une autre façon de déterminer l’ovulation. Les niveaux d’œstrogènes augmentent cinq jours avant l’ovulation. Cela peut être déterminé soit par l’observation de la glaire cervicale (plus l’ovulation est proche, plus la sécrétion vaginale est élastique, transparente et fluide), soit en utilisant un test d’ovulation que l’on trouve dans le commerce. Ces tests fonctionnent de la même façon que les tests de grossesse, à savoir en plaçant une bandelette soit directement sous le jet urinaire ou en la trempant dans un récipient contenant l’urine. En plus de l’œstrogène, ces tests déterminent l’hormone lutéinisante (LH). Sa concentration augmente environ 24 heures avant l’ovulation. Le désavantage des tests d’ovulation: si le taux d’hormones n’est pas assez élevé, ils indiquent l’augmentation trop tard, voire pas du tout. De plus, les visites fréquentes aux toilettes avec des bandelettes peuvent s’avérer fastidieuses. Enfin, il y a la progestérone, une hormone qui augmente après l’ovulation. Une augmentation de la température corporelle est une conséquence de ce processus. Cependant, dès que vous mesurez l’augmentation de la température, l’ovulation est déjà terminée. Mesure de la température corporelle: c’est là aussi une méthode pour déterminer la période de fertilité. Après l’ovulation, la température corporelle augmente d’environ 0,5 degré. Si l’on observe sa température corporelle sur une plus longue période de temps, on peut déterminer les jours fertiles. Du moins d’un point de vue théorique. En effet, cette méthode est très imprécise et très sujette aux erreurs.

 

Sources: études de, Wilcox Human Reproduction, Colombo, Demographic Research, Ava et Swissmom

L’avantage des bracelets de fertilité: Ava

Le bracelet de fertilité constitue une méthode plus simple et plus sûre que le calculateur d’ovulation, la mesure quotidienne de la température ou encore l’observation des fluides cervicaux. Ava est un bracelet capteur qui a été testé dans le cadre d’une étude clinique à l’hôpital universitaire de Zurich et qui détermine environ cinq jours fertiles par cycle. Vous doublez ainsi vos chances de tomber enceinte. Car les couples ayant des rapports sexuels tous les deux jours pendant  la période de fertilité augmentent leur chance de concevoir un enfant (en comparaison avec des rapports sexuels non planifiés une fois par semaine).*   

Voici comment fonctionne le bracelet: il vous suffit de le porter pendant la nuit; le reste se fait automatiquement. Ava vous indique le début et la fin de la période de fertilité. Vous apprendrez également à connaître votre cycle et obtiendrez des informations précieuses sur la qualité de votre sommeil, votre niveau de stress, votre pouls au repos et bien plus encore, et ce avant, pendant et après la grossesse.

En lire plus sur Ava ici

* Étude: Allen J. Wilcox Clarice R. Weinberg Donna D. Baird. New England Journal of Medicine, 7 décembre 1995.