Retour au travail dans le respect des consignes

Avec le déconfinement progressif, des milliers de personnes reprendront le chemin du bureau, des ateliers et des studios. Les mesures de sécurité contre une nouvelle vague d’infection par le COVID-19 sont prioritaires. Un médecin du travail nous rappelle les gestes barrières à respecter.

Texte: Robi Wildi; Foto: Sanitas

Une grande partie de la polupation active attend un retour à la normale avec impatience. Chefs de produits, chefs d’équipe, commis et directeurs des ventes : Ils en ont peu à peu assez de la solitude du bureau à domicile, et aimeraient retourner à leur poste de travail habituel, parler directement à leurs collègues, au lieu de passer virtuellement par le zoom, Skype &Co. dans le cadre d’une véritable table ronde. 

Ce souhait devrait bientôt se réaliser dans de nombreux endroits. Le déconfinement se fera partiellement. En plus des écoles et des magasins, les entreprises, les associations et les organisations demandent progressivement à leurs employés de retourner sur leur lieu de travail et à leur bureau. La joie règne, mais pas sans bémol. Une profonde incertitude se fait ressentir: Comment puis-je retourner sur mon lieu de travail, me mêler à nouveau aux autres sans trop m’exposer au risque d’infection par le coronavirus?

Thomas Suter, responsable de la médecine du travail à l’Institut de médecine du travail (ifa), utilise un guide pour les employeurs et les employés afin d’expliquer comment retourner au travail le plus possible sans virus (Statut : mi-mai 2020. Les conseils peuvent changer en fonction de la situation de l'étude).  

Protection contre l’infection par le coronavirus: la responsabilité de l’employeur

Les exigences de la Confédération (OFSP) doivent continuer à être appliquées systématiquement sur les lieux de travail. «Il incombe à l’employeur de veiller à ce que ses salariés ne soient pas exposés à des risques inutiles pour leur santé», déclare Thomas Suter. D’après lui, les mesures suivantes sont donc essentielles:

  • Donner l’exemple et appliquer activement les règles d’hygiène de l’OFSP en les rappelant aux employés par des informations affichées de manière bien visible.
  • Offrir à tous les employés la possibilité de respecter les règles d’hygiène (lavage régulier des mains).
  • Fournir un espace permettant et garantissant la «distanciation sociale» (distance de deux mètres) pour tous les employés.
  • Les contacts avec les clients et les collaborateurs sous forme de réunions doivent être possibles sous une forme courte tout en respectant les règles de distance.
  • Pour la communication, se replier sur les canaux électroniques, notamment dans les bureaux, en fournissant l’infrastructure nécessaire. Ce type de communication doit être requise et contrôlée en conséquence.   

Se protéger du coronavirus sur le lieu de travail relève de la responsabilité des employés

Outre les employeurs, les employés sont également responsables envers eux-mêmes et leurs familles d’une part, et envers leurs collègues d’autre part. «Les employés sont tenus de suivre les instructions de l’employeur et les mesures de protection», déclare Thomas Suter. Cette responsabilité personnelle n’est pas limitée au lieu de travail lui-même. Les points suivants sont les plus importants pour réduire le risque de nouvelles chaînes d’infection:

Trajet pour se rendre au travail:

  • éviter, dans la mesure du possible, les transports publics. Il est préférable de se rendre en voiture, à vélo ou à pied. Si les transports publics sont inévitables, éviter les heures de pointe.
  • En concertation avec l’employé, continuer de réserver des journées de télétravail.
  • Les personnes qui souffrent de toux ou doivent éternuer devraient porter un masque de protection dans les transports publics.

Entrées et poignées de porte:

  • on suppose actuellement que le coronavirus peut survivre jusqu’à trois jours ou plus sur des surfaces en plastique et en acier inoxydable. Désinfectez donc régulièrement les poignées de porte, les mains courantes, les boutons d’ascenseur, les tables de travail ou les claviers.
  • Lavez-vous immédiatement les mains après avoir touché une telle surface dans les espaces communs.
  • Toucher son propre visage le moins possible. Lavez-vous toujours les mains en premier, surtout après avoir touché une poignée de porte ou d’autres surfaces.

Saluer ses collègues:

Continuer à s’abstenir systématiquement de serrer la main et d’autres rituels physiques de salutation (se faire la bise). Les sourires et quelques mots amicaux sont tout aussi chaleureux.

Répartition des places dans les bureaux:

  • Une distance minimale de deux mètres entre les employés doit être assurée
    .
  • Les «petits trajets nécessaires» à l’intérieur des bâtiments et entre les bureaux doivent rester courts et pragmatiques afin d’éviter toute «errance» inutile.

Hygiène sur votre lieu de travail

  • Le lavage régulier des mains et l’utilisation de désinfectants peuvent assécher la peau. C’est pourquoi une crème hydratante et adoucissante pour les mains est indispensable au travail. Cela permet d’éviter une peau trop sèche et donc gercée, qui peut rapidement devenir un «nid à microbes».
  • Toussez ou éternuez toujours dans le creux de votre bras pour ne pas propager d’éventuels virus dans tout le bureau.
  • Utilisez principalement des mouchoirs jetables et jetez-les dans une poubelle fermée après usage. Ensuite, lavez-vous à nouveau les mains immédiatement.

Pause de midi

  • Ici aussi, il faut respecter les directives de l’OFSP concernant la taille des groupes (actuellement cinq personnes au maximum, espacées de deux mètres).