Désir d’enfant: la contribution des hommes | Sanitas Assurance Maladie
MED_COM_sonnen_SANITAS_00032_D3S2400.jpg

La contribution que peuvent apporter les hommes

La contribution que peuvent apporter les hommes

Lorsqu’il s’agit de tomber enceinte, c’est souvent la femme qui se retrouve au centre des discussions. Mais qu’en est-il des futurs pères? Dans 30 à 40% des cas, c’est en fait l’homme qui est à l’origine du désir d’enfant inassouvi. Nous avons regroupé neuf points importants auxquels les hommes peuvent prêter attention.


Faire vérifier son état de santé

C’est le bon moment de se rendre auprès de son médecin généraliste pour vérifier son état de santé. Le médecin vérifie le taux de sucre, la tension artérielle, la qualité du sommeil ou le poids corporel, à savoir des facteurs qui ont une influence sur la fertilité. Il faudrait aussi clarifier la prise d’éventuels médicaments, car certains sont nocifs pour le sperme. De plus, les analgésiques puissants ou les antidépresseurs ont un effet sur la fertilité et la libido. Lors d’un examen complet, le médecin peut également vérifier si les testicules sont correctement descendus ou s’il y a des kystes.


Ne pas prendre de testostérone

Peu importe qu’elle soit prescrite ou prise illégalement pour augmenter ses performances, la testostérone peut être nocive pour la qualité du sperme. Si l’hormone est prise artificiellement, elle inhibe la production naturelle du sperme. Dans certaines études, la testostérone artificielle a même fonctionné comme contraceptif.


Favoriser les caleçons

Les slips qui serrent pourraient limiter la mobilité des spermatozoïdes. C’est ce que nous montre une étude menée en Angleterre. En comparaison aux hommes portant des caleçons, chez 24% des hommes portant des slips qui serrent, la mobilité des spermatozoïdes était limitée.


Renoncer à la nicotine

Il est prouvé que la nicotine influence négativement la mobilité des spermatozoïdes et qu’elle en réduit la quantité. On suggère même que le tabagisme pourrait attaquer les composants de l’ADN des spermatozoïdes et, ainsi, exposer la mère au risque de fausse couche.


Éviter les bains chauds

Les bains chauds à répétition ou les saunas peuvent influencer la fertilité du sperme. Même le vélo peut momentanément augmenter la température des testicules et ainsi réduire le nombre de spermatozoïdes. Toutefois, l’influence de la chaleur n’est, dans la plupart des cas, que passagère. Il est simplement conseillé de limiter les bains chauds pendant la période où vous souhaitez concevoir un enfant.


Renoncer aux excès d’alcool

Les hommes qui souhaitent devenir pères devraient limiter leur consommation d’alcool pendant la période de procréation. Bien entendu, un verre de vin ou de bière de temps en temps ne pose aucun problème. Il n’existe aucune preuve indiquant que cela pourrait avoir un impact sur la qualité du sperme. Cependant, une consommation d’alcool excessive peut provoquer un changement hormonal et être nocive pour le sperme.


Manger sainement et pratiquer du sport

Le fast-food, les aliments raffinés et trop de sucre ne sont pas bons pour la santé. Si vous souhaitez avoir un enfant, il vaut mieux réduire au maximum ce type d’alimentation. Une quantité trop importante de tissus graisseux peut entraîner un déséquilibre hormonal et inhiber la production de spermatozoïdes. Les fruits et les légumes ont une teneur élevée en antioxydants et en vitamines. L’entraînement qui favorise le développement des muscles est également favorable pour la santé des spermatozoïdes.


L’importance des vitamines

Il n’y a pas que les femmes qui doivent veiller à une alimentation suffisamment riche en vitamines et de minéraux avant la grossesse. En effet, la fertilité des hommes dépend aussi des vitamines, en particulier les vitamines C et E qui favorisent la fertilité. De plus, il existe toute une gamme d’aliments qui peuvent avoir une influence positive sur la fertilité. Le plus judicieux est de consulter son médecin.


Et surtout: restez sereins et passez de bons moments ensemble

Cela vaut aussi bien pour la femme que pour l’homme: l’important est de prendre du temps pour soi et de rester serein. Si ça ne fonctionne pas tout de suite, ne vous mettez surtout pas la pression. Gardez à l’esprit qu’il faut avant tout être heureux dans son couple. Ce point est plus important que l’apport en vitamines ou autres restrictions. Voir aussi: Fait ou mythe? Certaines positions favorisent la fécondation

Notice légale Impressum