Sondages et études

Afin que les applis de santé mentale profitent aux jeunes, elles doivent être attrayantes, connues, fondées sur des résultats scientifiques et spécialement conçues pour ce public. Pour la plupart des aides numériques disponibles aujourd’hui, ce n’est pas encore le cas. Alors que les jeunes sont confrontés à de longs délais d’attente pour obtenir un rendez-vous, les aides numériques pourraient assumer une fonction de passerelle importante.

Qu’il s’agisse de stress, de troubles du sommeil ou de la concentration: les jeunes sont disposés à utiliser des aides numériques destinées à promouvoir la santé psychique, à condition qu’elles soient dignes de confiance, attrayantes, scientifiquement fondées et gratuites. C’est ce que révèle la conclusion de l’étude qualitative «Potentiel des aides numériques pour la santé psychique des jeunes» menée par Interface Politikstudien sur mandat de la Fondation Sanitas Assurance Maladie.  Elle comprend des entretiens de groupe avec des jeunes, l’évaluation d’avis d’experts et des conclusions tirées de la littérature actuelle.

Les applis peuvent-elles aider en cas de problèmes psychiques?

Les aides numériques rendent les informations et les conseils facilement accessibles. Elles permettent également de réduire les temps d’attente et peuvent être utilisées en amont dans la prévention des problèmes de santé mentale. Cependant, malgré ces avantages, les jeunes souffrant de problèmes psychologiques n’y ont recours que rarement. L’étude montre que, pour être efficaces, les programmes numériques doivent être fondés sur des résultats scientifiques, utilisés aussi régulièrement que possible et proposés en combinaison avec des conseils personnalisés. Toutefois, les résultats indiquent que les jeunes préfèrent utiliser les applis de manière ponctuelle, pour des problèmes de santé psychique aigus, et uniquement si elles sont attrayantes. Sans oublier qu’il faudrait qu’ils soient au courant de l’existence de ces applications. C’est ce dernier point justement qui fait souvent défaut.

Collaboration tout au long du processus

Certaines conditions doivent être remplies pour garantir le succès des applis et autres offres en ligne, à savoir:

 

  • Les jeunes doivent être impliqués dans l’ensemble du processus de développement d’une appli.
  • Les aides numériques doivent être facilement accessibles aux jeunes et, par exemple, présentées dans les écoles ou pendant les activités de loisirs.
  • Les applis et les plateformes numériques pour la santé psychique doivent toujours être fondées sur des résultats scientifiques et provenir d’un fournisseur confirmé.
  • Il doit être plus facile de prescrire et de facturer l’aide en ligne pour les jeunes souffrant de problèmes de santé psychique.
Solidarité
Réflexions

Quel est l’impact du numérique sur la solidarité? La fondation Sanitas Assurance Maladie présente des études et propose une plate-forme d’échange aux experts comme aux laboratoires d’idées.

Plus
Solidarité
Manifestations

La fondation Sanitas Assurance Maladie participe activement au dialogue. Vous trouverez ici un aperçu des manifestations auxquelles la fondation de Sanitas a pris part.  

Plus