Maintenir son cerveau en forme

Peut-on influencer la santé de notre cerveau? Et si oui, comment? Le professeur Andreas Monsch, neuropsychologue et directeur de la Memory Clinic de Bâle, nous livre ses conseils.

Texte: Michael Suter; vidéo: Simon Keller et Michael Suter

Le cerveau humain ressemble à un ordinateur de dernière génération. Il est incroyablement rapide, offre une performance de pointe et dispose d’un réseau de cellules nerveuses qui est allumé jour et nuit. Pour que notre corps fonctionne correctement, plusieurs zones du cerveau doivent communiquer entre elles. Par exemple, même ramasser une bouteille d’eau est une tâche complexe.

Comme un ordinateur, notre cerveau devient plus lent avec l’âge. Nous avons plus de mal à nous souvenir des noms et plus de difficultés à apprendre de nouvelles choses. «Les troubles de la mémoire, qui gênent surtout les personnes âgées, ne sont pas un signe normal. Il s’agit d’un processus pathologique», explique le neuropsychologue Andreas Monsch, professeur à la Memory Clinic de Bâle.

L’importance du plaisir

Contrairement à un ordinateur, nous ne pouvons pas simplement désinstaller les programmes que nous n’utilisons plus ou ajouter de la mémoire supplémentaire pour que notre cerveau fonctionne à nouveau mieux. Cependant, il existerait des moyens pour les personnes en bonne santé de maintenir le bon fonctionnement de leurs cellules cérébrales ou même de les relancer. Par exemple, jouer aux échecs, danser, lire ou avoir une conversation intéressante avec des amis. Les activités bonnes pour la mémoire sont nombreuses. Ce qui compte, c’est de trouver quelque chose d’intéressant et qui n’est pas répétitif.

La fumée à une influence négative sur le cerveau

En plus de l’entraînement visant à garder une bonne performance cérébrale, il existe un certain nombre d’autres facteurs qui influencent les performances du cerveau. Par exemple, il a été prouvé que les contacts sociaux, le sport et une alimentation saine ont un effet très stimulant et donc positif sur le cerveau, alors que le tabac et l’excès d’alcool ont un effet néfaste.