Le sport en hiver

Même s’il nécessite un grand effort sur soi-même, le sport en extérieur est bon pour la santé, même en hiver. Mais seulement si on respecte certaines règles. Quelle intensité? Quels vêtements? Qu’en est-il du système immunitaire? Voici quelques faits.

Texte: Julie Freudiger; Photo: Sanitas

Si vous faites du sport dehors quand il fait froid, vous vous êtes sûrement déjà demandé si c’est bon pour la santé. Cette inquiétude n’est pas justifiée, comme le confirme le docteur Hanspeter Betschart, médecin du sport chez Medbase Abtwil: «Faire du sport, c’est toujours mieux que ne pas bouger – y compris en hiver.» Il est en effet prouvé que l’activité physique a un effet bénéfique sur la santé. Le sport renforce en outre le système immunitaire, l’air frais est une véritable recharge d’énergie et le soleil stimule la production de vitamine D. Ce n’est donc pas parce qu’il fait froid qu’il faut rester enfermé – «à condition de respecter certaines règles pendant et après l’entraînement», précise Dr Betschart. Alors, vrai ou faux?  

Le sport est idéal pour éliminer les virus en cas de refroidissement ou de grippe.

Réponse: Faux

C’est un mythe non seulement faux, mais également dangereux. Le sport affaiblit encore plus l’organisme et peut même s’avérer dangereux. Dr Betschart met en garde: «En continuant l’entraînement malgré la maladie, on risque une inflammation du myocarde qui peut être fatale.» Règle de base pour le sport en hiver: Ne faites du sport que si vous êtes en bonne santé.  

Il est conseillé de s’habiller chaudement afin d’éviter tout refroidissement.

Réponse: Faux

En s’habillant trop chaudement, on risque rapidement de suer. Les vêtements en coton et en laine ne sont pas adaptés en hiver, car ils retiennent la sueur au lieu de l’évacuer vers l’extérieur. Les vêtements mouillés collent alors à la peau. C’est désagréable et cela favorise les refroidissements. Il est conseillé de privilégier les vêtements techniques conçus pour l’hiver et portés en plusieurs épaisseurs.

Quand il fait froid, il faut respirer par le nez.

Réponse: vrai

Par temps glacial, il est conseillé de respirer par le nez et non par la bouche. L’air est ainsi préchauffé et humidifié avant d’arriver aux poumons, et il est donc moins irritant. Si le thermomètre atteint des températures très négatives, il est conseillé de porter un masque ou un cache-col. Mais il n’est pas inquiétant de tousser juste après avoir fait du sport dans le froid. Dr Betschart: «Les poumons sont irrités par l’air froid. En général, la toux disparaît dans les 24 heures. Si elle persiste, il peut être utile de consulter un médecin.»  

Pas besoin de boire beaucoup en hiver, car on transpire moins.

Réponse: Faux

On a certes moins soif quand il fait froid, mais le corps perd quand même de l’eau pendant le sport. En outre, on dépense beaucoup plus d’énergie quand il fait froid qu’avec des températures normales. Il est donc très important de veiller à une hydratation et un apport énergétique suffisants.

Le sport en hiver doit être rapide et intense pour se réchauffer.

Réponse: Faux

L’hiver est idéal pour l’entraînement de base, c’est-à-dire à faible intensité, afin de ne pas trop solliciter les poumons. L’échauffement est particulièrement important. Il est conseillé de ne pas démarrer à fond mais de monter progressivement en puissance. D’une part pour habituer les poumons au froid, d’autre part pour chauffer les muscles.

Après l’entraînement, le système immunitaire est affaibli.

Réponse: vrai

Si le sport renforce le système immunitaire à long terme, juste après l’entraînement le corps est plus vulnérable aux virus et bactéries. Le Dr Betschart conseille par conséquent d’éviter les transports en commun et les foules directement après le sport. Et de rentrer au chaud pour le stretching, la causette ou le renforcement musculaire.