Moments partagés Ménopause Jeunes adultes Au revoir l’hôtel familial Collocation ou propre appartement Semestre à l’étranger Séjour linguistique ou travail au pair Rejoindre l’école de recrues Grassrooted L’art de faire sa valise Présentation Contraception Alimentation végane Partir vivre en colocation Voyager loin à peu de frais Finanzielle Vorsorge Désir d’enfant Suivre la courbe de fertilité Est-ce le bon moment? La contribution des hommes Fertilité et alimentation Le contrôle médical Cinq questions essentielles relatives à la période d’ovulation Conseils si vous ne tombez pas enceinte tout de suite Trois dispositifs électroniques de suivi du cycle et de la courbe de fertilité en comparaison Désir d’enfant et vie de couple Grossesse Les examens durant la grossesse Comment bien se nourrir? Ma grossesse se déroule-t-elle normalement? Conseils pour le quotidien À quoi faut-il faire attention lorsque vous voyagez? Ma grossesse se déroule-t-elle normalement? Quels sont les articles de puériculture nécessaires? Où et comment est-ce que je souhaite accoucher? Que doit contenir ma valise de maternité? Domicile adapté Ma grossesse se déroule-t-elle normalement? Comment me préparer au mieux à l’arrivée de mon enfant? Comment me préparer au mieux à l’accouchement? Alimentation et énergie Relation parent-enfant Préparation à l’allaitement Assurance Vergetures Dormir Rupture de la poche des eaux Baby-blues Grossesse à risque Contractions Formalités Les nausées dues à la grossesse Chambre familiale Notre bébé Le bain de bébé Comment entendent les bébés La trousse à pharmacie de bébé Les soins du bébé Développement de mon bébé Le développement du bébé: 1er et 2e mois Développement de mon bébé Le développement du bébé: 3e et 4e mois Les soins du bébé Allaiter À quel âge commencer les bouillies? Poids Pics de croissances du bébé Jouets pour bébés Protéger les bébés du soleil Les douleurs des premières dents Dents de lait: que faire en cas d’accident? Le développement du bébé: du 5e au 6e mois Gymnastique du périnée au quotidien Babyschlaf Le plaisir et la fête Fêter Noël et le Nouvel An dans une autre ambiance Le plaisir au sens philosophique Quand la soupe populaire invite à la fête Conseils pour des fêtes sereines et harmonieuses Un Noël loin des conventions Interview avec René Rindlisbacher Vivre avec une insuffisance cardiaque Testimonial: Alejandro Iglesias Testimonial: Hana Disch Testimonial: Patrizio Orlando Vaccins et trousse à pharmacie Rhume des foins Les trois phases du bonheur Sept conseils pour une vie heureuse Les enfants et le confinement Cyberdépendance Signes précurseurs d’infarctus chez la femme Décisions Reportage hôpital Aide à la décision Donner un rein Choix de vie Émigrer en Amérique du Sud Géocaching Sexualité Être actif Active pendant la grossesse L’activité physique et le sport pendant la grossesse Gymnastique prénatale La bonne position debout Alimentation saine Nourrir ses muscles Smoothies verts Vitamine D Œufs Le chocolat, un remède miracle? Régime alimentaire Les bonnes graisses Quantité de sucre recommandée par jour Combien de lipides peut-on consommer chaque jour? Intolérance au lactose: le lait, cet adversaire Bien manger en période de télétravail Low Carb Numéros E et autres additifs alimentaires Alimentation individuelle Un cœur en bonne santé Interview avec Christophe Wyss Les disciplines sportives que le cœur aime Comment le psychisme agit sur notre cœur Conseils pour un cœur en bonne santé Prendre correctement sa tension artérielle Informations sur l’hypertension Des dents en bonne santé Gencives douloureuses Explications d’un dentiste Cinq conseils utiles Changer ses habitudes Gadgets sportifs et motivation Intériorise ce sentiment! Mode d’emploi en dix étapes Savoir faire preuve de patience Fitnessmotivation Coaching de course à pied Coaching de course à pied Sanitas L’ABC de la course à pied Course à Sarnen Facteurs de condition physique Chaussures de course Exercices de musculation Alimentation pour la course à pied Activités sportives de loisir Échauffement Étirements Vêtements fonctionnels Suivi d’activité physique Programme hebdomadaire Shopping - vêtements d’entraînement Conseils pour les femmes Relaxation musculaire Hide in Navigation Récupération Le sport après l’accouchement Gymnastique postnatale Soulager ses épaules Kangatraining Promenade et exercices Conseils d’experts Stress et détente Taï-chi Le yoga contre le stress Qu’est-ce que le stress Mieux se détendre Gérer le stress Qu’est-ce que le burn-out? «La première étape a consisté à me fixer des limites» Sources de stress Réduire le stress Les facteurs de stress Les plus beaux saunas de Suisse​ Transpirer comme les Finlandais Exercices de respiration pour se détendre Recharger ses batteries: idées reçues La pleine conscience contre le stress Le Sommeil Sport tendance Fitness boxing Slackline Le bloc Entraînement des fascias Stand Up Paddling Crossfit Lindy hop Pole dance La randonnée Le mal des montagnes Randonnée avec la poussette Poussette tout-terrain Achat de chaussures de randonnée Randonner avec Bébé Lacs de montagne Désir d'enfant: Sport et fertilité 10000 pas quotidiens Escalier Pumptrack Dos des enfants Exercices pour le dos Bien s’asseoir à son poste de travail Jouer dans la forêt Jouer pour la vie Encourager l’exercice chez les enfants Cela vaut toujours la peine! Motivation Faire de la luge Le jargon du curling Cerf-volant Raquettes Prévenir les chutes Rollers La natation La Natation Diabète Courir pour la bonne cause Stretching Conseils aux vététistes Exercices d’étirement pour vététistes Les effets du froid Des dents saines grâce à la prophylaxie Le pouvoir de la volonté Conseils pour des dents saines Sport à la maison La vérité sur les dents Coronavirus: 10 conseils contre l’appréhension Prendre soin de ses mains après les avoir lavées Comment notre corps se régénère Cinq minutes pour un ventre plat En forme pendant les vacances Accessoires de natation Combien de sport faut-il pour avoir des résultats? Astuces pour la cueillette des champignons Examens préventifs S’étirer en cinq minutes Gehirntraining Rückenschmerzen Licht Yogastile Ayurveda-Morgenroutine Conseils pour le sport en extérieur en hiver Le ski de fond pour débutants Remèdes contre les pellicules Remèdes maison Remèdes contre les cystites Remèdes contre le mal de gorge Remèdes contre la migraine Remèdes contre la transpiration excessive Remèdes contre l’allergie au soleil Des pieds sains, un dos sain Exercices efficaces pour les vététistes Contrôle des symptômes Sport après le Covid-19 HIIT: l’entraînement efficace Courbatures: vraies et fausses idées Piscine et baignade: idées reçues La musculation et les adolescents Vidéos d’entraînement Entraînement complet Protection solaire Un mental fort force mentale Psychosomatique Résilience Renforcer son mental Conseils contre la déprime Hygiène du sommeil et équilibre psychique Dépression Crise de panique L’hyperactivité chez les enfants et les adultes Maladies psychiques: aider les proches Course à la performance Alcoolisme Les hormones Vivre ensemble aujourd’hui La vie numérique Des modèles pour les jeunes Influencer Influenceurs dans le domaine de la santé L’addiction numérique La fascination du numérique Les enfants et les médias numériques Le «text neck» Responsabilité numérique et solidarité Le cerveau adore les habitudes Changer ses habitudes? Ben voyons! Kaizen Désit d’enfant: inassouvi Désit d’enfant: Les faits Diagnostic: un enfant à la maison Devenir parents Étude sur la solidarité Nouveaux arrivants Vivre ensemble demain Nomades numériques Maison intergénérationnelle Le réalisateur aveugle Collocation intergénérationnelle Travailler en déplacement Bonne nuit! Trois réponses pour un sommeil de marmotte Le cabinet médical de demain Les différentes couches de la peau Une discussion entre quatre générations Covid-19: continuer de se rendre chez le médecin Retour au travail dans le respect des consignes Crise du coronavirus: chanter ensemble Coronavirus: travailler aux soins intensifs Arbeiten im Pflegeheim Apprendre de nos enfants Coronavirus: bénévolat pour les plus faibles Second avis Le couple et l’enfant Outing Pourquoi mentir Prévoyance Trouver des informations sur la santé en ligne Impfstoffe entwickeln Reprendre le contrôle de son temps libre Covid Long éviter le trop-plein de loisirs Le youtubeur Aditotoro sur la pandémie de coronavirus Minimaliste Alan Frei Plus de temps pour la famille La vie après un accident de parapente Jeter: la réponse au désordre La vie d’autiste Synesthésie Entretien entre le médecin et son patient La communication non verbale Recherche et développement Applis au banc d’essai Aqualert Don de sang de la CRS Codecheck Forest Freedom Freeletics Moment Trois applis pour dormir PeakFinder Findery Six applis de fitness à l’essai Geschichte des Kunstherzens Consommation nummerique Independent Living Pantalon high-tech Prothèses L’hôpital du futur Une nouvelle peau pour les victimes de brûlures Le psy en ligne Développement des médicaments Que valent vraiment les génériques? Comment vivrons-nous dans 30 ans? Onward Surmonter les troubles de l’érection Le cabinet médical de demain Newsletter de Sanitas
Dossier: Un mental fort

Alcoolisme: que signifie «boire trop»?

Nous buvons presque tous de l’alcool. Mais pour certains, boire un verre ne rime plus avec plaisir: en Suisse, environ 250 000 personnes sont dépendantes à l’alcool ou présentent un risque élevé de dépendance. À partir de quand la limite est-elle franchie et comment prévenir la dépendance?

Texte: Katharina Rilling; photo: iStock

Du prosecco pour porter un toast, une bière pour regarder le match, du vin chaud au marché de Noël et une bonne bouteille pour parler, s’amuser et se détendre – les occasions ne manquent pas. Pour beaucoup d’entre nous, l’alcool fait partie de la vie. Son acceptation par la société est donc élevée. Patrick Jola, responsable de la Communication et recherche de fonds de la Croix Bleue, déclare: «L’alcool est fortement ancré dans notre culture. Pour de nombreuses personnes, il n’est donc pas facile de s’en passer. Aux apéritifs, les gens vous regardent bizarrement si vous refusez une petite coupe.» 

À partir de quand l’alcool devient-il dangereux?

Et quelle est la quantité à ne pas dépasser? Nous avons posé la question à Arlette Reinmann Rudolf, psychothérapeute et responsable du Conseil à la Croix Bleue de Zurich: «Les femmes ne devraient pas boire plus d’un verre, ce qui correspond à un maximum de 12 grammes d’alcool pur. Les hommes ne devraient pas dépasser deux verres par jour, soit 24 grammes d’alcool pur. Au-delà de cette quantité, la consommation est considérée comme dangereuse.»

Ces seuils ont été fixés par la Commission fédérale pour les problèmes liés à l’alcool sur la base d’études médicales. Mais cela ne veut pas dire qu’une consommation quotidienne soit inoffensive: il faudrait faire une pause au moins deux jours par semaine. 

Lors de soirées, on consomme souvent plus que la quantité recommandée. Mais là aussi, il ne faudrait pas dépasser cinq verres chez les hommes et quatre chez les femmes. «Le cerveau s’habitue à l’alcool et à l’agréable sensation qu’il déclenche dans notre système de récompense», explique Arlette Reinmann Rudolf. Selon elle, le problème de la consommation régulière d’alcool est qu’il faut en boire de plus en plus pour obtenir le même effet. Un mécanisme dangereux.

«Aux apéritifs, les gens vous regardent bizarrement si vous refusez une petite coupe.»

Comment savoir qu’on a un problème avec l’alccol?

La frontière est invisible. Outre le cas classique de l’alcoolisme grave, où plus rien ne fonctionne, il existe de nombreux autres types de consommation problématique d’alcool. Par exemple, certains ne boivent pas en semaine, mais replongent régulièrement le week-end, ne se souviennent de rien et se retrouvent dans des situations gênantes. Les signes concrets d’une dépendance sont les suivants:

  • Avoir fortement envie de boire et ne pas savoir contrôler sa consommation
  • Négliger ses centres d’intérêt
  • Ne pas pouvoir se passer d’alcool, même si les effets toxiques sont connus

La psychothérapeute Arlette Reinmann Rudolf se réfère au principe directeur de la Commission fédérale pour les problèmes liés à l’alcool: «La consommation à risque peut être décrite par: trop souvent, en trop grande quantité, au mauvais moment.»

Si quelqu’un émet des inquiétudes sur votre consommation d’alcool, prenez-les au sérieux, car l’obstacle à franchir pour aborder le sujet est élevé, boire de l’alcool étant socialement bien accepté. Chacun devrait se demander pourquoi il boit. Si l’alcool joue un rôle important (par exemple «Je bois pour être plus calme ou pour me détendre en fin de journée»), c’est un autre signe que quelque chose ne va pas. 

Sortir de la dépendance: thérapie et rechute 

Autrefois, on reprochait aux personnes qui ne parvenaient pas à se contrôler de ne pas savoir faire preuve de volonté. Aujourd’hui, nous savons que la dépendance à l’alcool est une maladie qui accompagne quelqu’un tout au long de sa vie. «La dépendance est une interaction de facteurs biologiques, psychologiques et sociaux qui doivent tous être pris en compte», déclare Arlette Reinmann Rudolf. C’est pourquoi il est recommandé de demander conseil et de suivre une thérapie. «En règle générale, dans le cas d’une dépendance grave et durable à l’alcool, cela implique un sevrage en milieu hospitalier et une thérapie ultérieure avec un suivi ambulatoire. Les groupes d’entraide sont également utiles lorsqu’il s’agit de rester sobre.»

Le risque de rechute est élevé: «Selon les estimations et les études, le taux est de 70 à 90%. Sortir de la dépendance s’apparente davantage à un marathon qu’à un sprint», déclare la responsable du Conseil de la Croix-Bleue,  ajoutant que le pronostic est meilleur pour les personnes qui recherchent de l’aide.

«Toute forme d’alcool peut déclencher une rechute, dans les pralines à la liqueur et les plats cuisinés aussi.»

Plus jamais d’alcool? 

Les alcooliques n’ont-ils donc plus jamais le droit de trinquer avec leurs amis ou de savourer une praline à la liqueur? Il ne vaut mieux pas: ils sont nombreux à dire que l’odeur de l’alcool déclenche des souvenirs et l’envie de boire. Attention: même utilisé en sauce et donc cuit, l’alcool ne disparaît pas complètement. «Toute forme d’alcool peut déclencher une rechute», prévient Arlette Reinmann Rudolf. On ne peut donc pas en guérir. «Beaucoup aimeraient pouvoir contrôler leur consommation, mais ils n’y arrivent que rarement. Si les rechutes persistent, il vaut mieux s’abstenir sur une période plus longue. Les personnes qui ont pris ce chemin affirment qu’elles se sentent mieux et décident de s’abstenir complètement.»

Prévention: les bons outils

Il est préférable de sensibiliser, d’éduquer, d’inciter à pratiquer des activités intéressantes et à nouer les bons contacts avant même qu’un problème de dépendance n’apparaisse (voir encadré) – surtout à l’adolescence, lorsque les jeunes font leurs premières expériences avec l’alcool. Pour la psychothérapeute, cela ne fait pas l’ombre d’un doute: «Une bonne prévention à un jeune âge a prouvé son efficacité», ajoutant qu’il serait préférable que l’alcool ne soit pas disponible à tout moment et en tout lieu. C’est pourquoi la Croix Bleue effectue régulièrement des achats-tests pour s’assurer que l’alcool n’est pas vendu aux mineurs. 

Un mois entier sans alcool – pas de problème! A priori. La meilleure façon de le découvrir est de participer au «Dry January» initié par la Croix Bleue. «Après deux semaines, les participants disent mieux dormir, indique Patrick Jola. Et ils ont plus d’énergie.» Il a également été prouvé que l’abstinence a une influence positive sur la tension artérielle et le grain de la peau. Enfin, les taux sanguins et hépatiques s’améliorent également. Dès la mi-novembre, on peut se mettre dans l’ambiance grâce à diverses offres.

dryjanuary.ch

Prévention dans la salle de gym, par les jeunes pour les jeunes: à EverFresh, un projet de la Fondation IdéeSport, des jeunes de 13 à 17 ans informent leurs pairs sur le thème de la consommation de substances addictives. Ils le font lors d’événements sportifs, censés être une alternative aux sorties. «Les chiffres suisses actuels sur la consommation d’alcool chez les 12 à 17 ans montrent qu’une prévention reste nécessaire. En particulier les week-ends et lorsqu’ils sortent, les jeunes sont exposés aux tentations de l’ivresse», explique Lia Hofstetter d’IdéeSport.

ideesport.ch

Un coach dans la poche: l’appli interactive de la Ligue pulmonaire met à la disposition des jeunes un coach virtuel pour les éclairer et leur offrir un soutien lorsqu’il s’agit de leur santé. L’appli fournit des informations sur les substances addictives, aide à gérer le stress et à résoudre les conflits. L’assistant virtuel aborde les problèmes les plus urgents des jeunes utilisateurs, tels que leur consommation d’alcool. Il envoie des messages de soutien et répond aux principales questions: pourquoi buvons-nous? Quelle est la quantité à ne pas dépasser? Comment minimiser les risques?

r4l.swiss

La nouvelle appli du service spécialisé dans les addictions de Zurich et de la Croix-Bleue, avec ses coachs virtuels André ou Nora, renforce la gestion autonome et accompagne les personnes entre deux séances de thérapie. «Les clients qui utilisent régulièrement l’appli abandonnent moins souvent leur thérapie. L’influence positive sur le déroulement du traitement est donc prouvée», confie Sabin Bührer du service spécialisé dans les addictions de Zurich. La fonction du journal de bord, qui indique la consommation quotidienne, est particulièrement appréciée. Jusqu’à présent, le coaching ne peut être utilisé qu’avec un code d’accès, mais à l’avenir, certaines fonctions de l’appli devraient également être disponibles indépendamment d’un processus de conseil. Cette année, le No Addiction Coach a remporté le prix spécial dans la catégorie Numérique du «Gesundheitsnetz 2025».

noa-coach.ch