VTT: cinq exercices pour le tronc

Condition physique et technique sont indispensables dans la pratique du VTT. Et pour ne pas se blesser, il faut renforcer les muscles du tronc. Nathalie Schneitter, experte en VTT, présente ses cinq exercices préférés.

Texte: Julie Freudiger; vidéo: Simon Keller

La plupart des vététistes ne sont pas emballés à l’idée de faire des exercices de renforcement du tronc. Il est vrai que la perspective de s’entraîner pendant 30 minutes est bien moins réjouissante que d’être sur son vélo. Or, un tronc bien musclé est essentiel en VTT. Pas seulement pour les professionnels, mais aussi pour les amateurs.

Un tronc bien musclé est essentiel dans la pratique du VTT.
Il représente une protection efficace en cas de chute.

Si le dos et la ceinture abdominale ne sont pas suffisamment musclés, la position penchée au-dessus du guidon provoquera rapidement des douleurs dorsales. Par ailleurs, la stabilité permet d’avoir une bonne technique et garantit le plaisir de la conduite sur les différents terrains. Si vous n’êtes pas assis solidement sur la selle à la montée, vous aurez moins de force pour pédaler. Pour la descente, un tronc fort permet de garder l’équilibre. Et il protège efficacement en cas de chute.

Exercices pour une position stable sur le VTT

Il est recommandé de faire des exercices de renforcement du tronc deux à trois fois par semaine. Et même une fois par semaine sera toujours mieux que rien. Nathalie Schneitter, championne du monde de VTT électrique, présente 5 exercices pour le tronc en vidéo.

Conseils pour renforcer le tronc

  • Échauffez-vous avant de commencer les exercices de renforcement (de préférence après une descente ou un entraînement).

  • Faites attention à exécuter correctement les mouvements. Lorsque l’effort devient trop soutenu, faites des séries plus courtes.

  • Pour un entraînement plus intense, répétez les mouvements plus longtemps et augmentez le nombre de séries. Dans un second temps, vous pourrez augmenter le poids.

  • Faites une pause de 30 à 60 secondes entre chaque exercice.