Dossier: Grossesse

Conseils d’alimentation pour les femmes enceintes

Bien manger durant la grossesse est important pour le bon développement du bébé à naître, mais aussi pour la santé de la future mère. Quel est le menu idéal et quels sont les aliments que les femmes enceintes doivent éviter? Quelques conseils pour bien manger pendant la grossesse.

Boissons:

Buvez en quantité suffisante, de préférence entre 1,5 et 2 litres d’eau pétillante ou plate chaque jour ou des tisanes non sucrées.

Repas:

Les recommandations en termes de nutrition sont identiques à celles qui s’appliquent aux femmes qui ne sont pas enceintes: des légumes et des fruits frais, des aliments complets, des protéines en quantité suffisante et des lipides sains. Il est préférable de prendre plusieurs petits repas. Vous soulagerez votre estomac et atténuerez les troubles tels que les nausées matinales. Vous pouvez par exemple prendre trois repas principaux et deux collations.

Collation

Un yaourt, des fruits, des légumes crus préalablement lavés, des noix non salées et du pain complet

Le sucré et le salé

Une portion par jour est permise (quelques carrés de chocolat ou 30 grammes de chips).

Nutriments / compléments alimentaires:

Demandez à votre médecin les noms des nutriments qui sont essentiels pendant la grossesse. Pour information, en voici les plus importants:

  • Acide folique et autres vitamines: l’apport en vitamines du groupe B passe à 800 mg/jour jusqu’à la fin du 3e mois. Ces vitamines se trouvent notamment dans les produits à base de blé complet, les légumes à feuilles, les œufs, le poisson, le lait et de nombreux fruits. Par ailleurs, vous devriez absorber 0,4 mg d’acide folique chaque jour (au moins jusqu’à la fin de la 12e semaine de la grossesse) sous forme de comprimés. Consultez votre médecin pour en savoir plus sur les autres compléments vitaminés que vous pourriez prendre.
  • Fer: l’apport en fer passe à 30 mg par jour. Le fer est notamment présent dans la viande, les fruits à coques, les légumes comme les épinards, le brocoli et la betterave.
  • Iode: pendant la grossesse, l’apport en iode passe à 230 µg par jour. Pendant l’allaitement, il s’élève à 260 µg par jour, car il faut alimenter deux thyroïdes: la vôtre et celle de votre bébé. Le sel iodé et les poissons d’eau de mer contiennent de l’iode.
  • Calcium: l’apport en calcium passe à 1000-1200 mg par jour. L’eau minérale, le lait, les produits laitiers, les herbes et les légumes contiennent du calcium.

Les aliments pouvant poser problème

  • Poisson: les poissons dits «prédateurs» peuvent contenir des substances toxiques, telles que du mercure ou de la dioxine, qui peuvent causer des dommages au cerveau du bébé. Évitez donc le saumon et le hareng de la Baltique, le marlin et l’espadon. Limitez votre consommation de thon frais à une fois par semaine.
  • Champignons: les champignons poussant dans les bois peuvent également contenir des substances toxiques (mercure). Les femmes enceintes doivent donc les éviter.
  • Café et thé noir et thé vert: la caféine peut inhiber l’absorption du fer par le bébé. Toutefois, une à deux tasses de café ou quatre tasses de thé sont sans danger.
  • Gibier: le chevreuil, le cerf et le sanglier peuvent contenir du plomb, qui peut endommager le système nerveux du bébé.
  • Foie: une concentration trop élevée de vitamine A peut entraîner des malformations chez l’enfant à naître. Étant donné que le foie contient beaucoup de vitamine A, les femmes enceintes devraient renoncer à en consommer jusqu’au 4e mois de la grossesse.

Aliments formellement interdits (listériose et toxoplasmose)

La listériose et la toxoplasmose sont des intoxications alimentaires rares chez les adultes en bonne santé. Toutefois, si une infection de ce type touche une femme enceinte, elle peut entraîner des dommages sérieux, voire une fausse couche. Renoncez donc:

  • à la viande crue ou pas suffisamment cuite (p. ex. salami, jambon cru, carpaccio, steaks)
  • au poisson fumé
  • au poisson cru
  • aux œufs crus (tiramisu, mayonnaise)
  • au lait cru
  • aux fromages au lait cru, à pâte molle et à pâte demi-dure (p. ex. feta, mozzarella, camembert)
  • aux salades mêlées préemballées