Moments partagés Jeunes adultes Au revoir l’hôtel familial Collocation ou propre appartement Semestre à l’étranger Séjour linguistique ou travail au pair Rejoindre l’école de recrues Grassrooted L’art de faire sa valise Présentation Contraception Alimentation végane Partir vivre en colocation Voyager loin à peu de frais Désir d’enfant Suivre la courbe de fertilité Est-ce le bon moment? La contribution des hommes Fertilité et alimentation Le contrôle médical Cinq questions essentielles relatives à la période d’ovulation Conseils si vous ne tombez pas enceinte tout de suite Trois dispositifs électroniques de suivi du cycle et de la courbe de fertilité en comparaison Désir d’enfant et vie de couple Grossesse Les examens durant la grossesse Comment bien se nourrir? Ma grossesse se déroule-t-elle normalement? Conseils pour le quotidien À quoi faut-il faire attention lorsque vous voyagez? Ma grossesse se déroule-t-elle normalement? Quels sont les articles de puériculture nécessaires? Où et comment est-ce que je souhaite accoucher? Que doit contenir ma valise de maternité? Domicile adapté Ma grossesse se déroule-t-elle normalement? Comment me préparer au mieux à l’arrivée de mon enfant? Comment me préparer au mieux à l’accouchement? Alimentation et énergie Relation parent-enfant Préparation à l’allaitement Assurance Vergetures Dormir Rupture de la poche des eaux Baby-blues Grossesse à risque Contractions Formalités Les nausées dues à la grossesse Chambre familiale Notre bébé Le bain de bébé Comment entendent les bébés La trousse à pharmacie de bébé Les soins du bébé Développement de mon bébé Suivi du développement Développement de mon bébé Suivi du développement Les soins du bébé Allaiter À quel âge commencer les bouillies? Le plaisir et la fête Fêter Noël et le Nouvel An dans une autre ambiance Le plaisir au sens philosophique Quand la soupe populaire invite à la fête Conseils pour des fêtes sereines et harmonieuses Un Noël loin des conventions Interview avec René Rindlisbacher Vivre avec une insuffisance cardiaque Testimonial: Alejandro Iglesias Testimonial: Hana Disch Testimonial: Patrizio Orlando Vaccins et trousse à pharmacie Rhume des foins Aide quotidienne Les trois phases du bonheur Sept conseils pour une vie heureuse Les enfants et le confinement Cyberdépendance Signes précurseurs d’infarctus chez la femme Être actif Active pendant la grossesse L’activité physique et le sport pendant la grossesse Gymnastique prénatale La bonne position debout Alimentation saine Nourrir ses muscles Smoothies verts Vitamine D Œufs Le chocolat, un remède miracle? Régime alimentaire Les bonnes graisses Quantité de sucre recommandée par jour Combien de lipides peut-on consommer chaque jour? Intolérance au lactose: le lait, cet adversaire Bien manger en période de télétravail Low Carb Numéros E et autres additifs alimentaires Un cœur en bonne santé Interview avec Christophe Wyss Les disciplines sportives que le cœur aime Comment le psychisme agit sur notre cœur Conseils pour un cœur en bonne santé Prendre correctement sa tension artérielle Informations sur l’hypertension Des dents en bonne santé Gencives douloureuses Changer ses habitudes Gadgets sportifs et motivation Intériorise ce sentiment! Mode d’emploi en dix étapes Savoir faire preuve de patience Coaching de course à pied Coaching de course à pied Sanitas L’ABC de la course à pied Course à Sarnen Facteurs de condition physique Chaussures de course Exercices de musculation Alimentation pour la course à pied Activités sportives de loisir Échauffement Étirements Vêtements fonctionnels Suivi d’activité physique Programme hebdomadaire Shopping - vêtements d’entraînement Conseils pour les femmes Relaxation musculaire Hide in Navigation Récupération Course à pied Cours à pied Fréquence cardiaque La course à pied Tiques Le sport après l’accouchement Gymnastique postnatale Soulager ses épaules Kangatraining Promenade et exercices Conseils d’experts Stress et détente Taï-chi Le yoga contre le stress Qu’est-ce que le stress Mieux se détendre Gérer le stress Qu’est-ce que le burn-out? «La première étape a consisté à me fixer des limites» Sources de stress Réduire le stress Les facteurs de stress Les plus beaux saunas de Suisse​ Transpirer comme les Finlandais Exercices de respiration pour se détendre Recharger ses batteries: idées reçues La pleine conscience contre le stress Le Sommeil Sport tendance Fitness boxing Slackline Le bloc Entraînement des fascias Stand Up Paddling Crossfit Lindy hop Pole dance La randonnée Le mal des montagnes Randonnée avec la poussette Poussette tout-terrain Achat de chaussures de randonnée Randonner avec Bébé Lacs de montagne Désir d'enfant: Sport et fertilité 10000 pas quotidiens Escalier Pumptrack Le dos Dos des enfants Exercices pour le dos Bien s’asseoir à son poste de travail Jouer dans la forêt Jouer pour la vie Encourager l’exercice chez les enfants Cela vaut toujours la peine! Motivation Faire de la luge Le jargon du curling Cerf-volant Raquettes Prévenir les chutes Rollers La natation La Natation Diabète Courir pour la bonne cause Stretching Conseils aux vététistes Exercices d’étirement pour vététistes koerper-und-kaelte Des dents saines grâce à la prophylaxie Le pouvoir de la volonté Conseils pour des dents saines Sport à la maison La vérité sur les dents Coronavirus: 10 conseils contre l’appréhension Prendre soin de ses mains après les avoir lavées Comment notre corps se régénère Cinq minutes pour un ventre plat En forme pendant les vacances Accessoires de natation Combien de sport faut-il pour avoir des résultats? Astuces pour la cueillette des champignons Vorsorgeuntersuchungen Vivre ensemble aujourd’hui La vie numérique Des modèles pour les jeunes Influencer Influenceurs dans le domaine de la santé L’addiction numérique La fascination du numérique Les enfants et les médias numériques Le «text neck» Le cerveau adore les habitudes Changer ses habitudes? Ben voyons! Kaizen Désit d’enfant: inassouvi Désit d’enfant: Les faits Diagnostic: un enfant à la maison Devenir parents Étude sur la solidarité Nouveaux arrivants Vivre ensemble demain Nomades numériques Maison intergénérationnelle Le réalisateur aveugle Collocation intergénérationnelle Travailler en déplacement Bonne nuit! Trois réponses pour un sommeil de marmotte Le cabinet médical de demain Les différentes couches de la peau Une discussion entre quatre générations Covid-19: continuer de se rendre chez le médecin Retour au travail dans le respect des consignes Crise du coronavirus: chanter ensemble Coronavirus: travailler aux soins intensifs Arbeiten im Pflegeheim Apprendre de nos enfants Coronavirus: bénévolat pour les plus faibles Second avis Le couple et l’enfant Outing Pourquoi mentir Prévoyance Trouver des informations sur la santé en ligne Recherche et développement Applis au banc d’essai Aqualert Don de sang de la CRS Codecheck Forest Freedom Freeletics Moment Trois applis pour dormir PeakFinder Findery Six applis de fitness à l’essai Geschichte des Kunstherzens Consommation nummerique Independent Living Pantalon high-tech Prothèses L’hôpital du futur Une nouvelle peau pour les victimes de brûlures Le psy en ligne Développement des médicaments Que valent vraiment les génériques? Newsletter de Sanitas
Dossier: Grossesse

Diagnostic prénatal: mon enfant est-il en bonne santé?

Les examens prénatals permettent de détecter à un stade précoce des maladies graves, malformations et troubles de l’organisme chez le fœtus. Mais le diagnostic prénatal comporte aussi des risques. D’où l’importance de bien se renseigner sur les différents procédés existants.

Tous les parents souhaitent que leur enfant soit en bonne santé. Des examens prénatals sont donc prévus pour chaque grossesse. Le premier examen médical a généralement lieu entre le deuxième et le troisième mois de la grossesse et est suivi de sept examens de contrôle jusqu’à la naissance, si le premier ne révèle rien d’anormal. En cas de grossesse à risque, par exemple en raison de l’âge de la femme enceinte ou d’antécédents familiaux, un diagnostic prénatal peut fournir davantage d’informations sur l’état de santé du fœtus. Il est ainsi possible d’évaluer le risque de malformation et de maladies héréditaires telles que la trisomie 21.

Pas de résultats incontestables sans risque

Le diagnostic prénatal met aussi les parents à rude épreuve et n’est pas sans comporter de risques si l’on veut des résultats absolument fiables. En effet, le dépistage invasif peut provoquer des fausses couches. Par ailleurs, les futurs parents peuvent être confrontés à des questions existentielles difficiles. Dans la plupart des cas, les résultats n’indiquent pas le degré de déficience dont pourrait être atteint l’enfant. Quand la vie vaut-elle la peine d’être vécue? Avant tout examen prénatal, il est donc important de bénéficier d’un entretien approfondi avec le médecin.

Examens prénatals non invasifs

Dans le domaine du diagnostic prénatal, une distinction est faite entre les tests invasifs et non invasifs. Le terme «non invasif» signifie que ces tests se font en dehors de l’utérus. Il n’y a donc aucun risque pour l’enfant à naître ni de risque de fausse couche.

  • Mesurer la clarté nucale: l’épaisseur du pli nucal de l’enfant peut laisser présager un défaut chromosomique. Mesurer la clarté nucale est un examen de routine effectué par échographie entre la 11e et la 13e semaine de grossesse. L’interprétation de l’échographie dépend de l’expérience du médecin.
  • Test du premier trimestre: si une anomalie est détectée au niveau de la clarté nucale, un test du premier trimestre est généralement effectué. Les taux sanguins de la mère, son âge et la clarté nucale du fœtus permettent d’obtenir une valeur de risque statistique d’anomalie chromosomique chez l’enfant. Le test du premier trimestre n’est pas un diagnostic, mais une valeur statistique calculée par un programme informatique.
  • Dépistage prénatal non invasif (DPNI): si les résultats du test effectué au premier trimestre indiquent un risque supérieur à 1:1000 de trisomies 21, 18 ou 13, les futurs parents sont libres de faire tester l’ADN de l’enfant dans le sang de la mère. L’analyse du sang maternel est possible à partir de la 12e semaine de grossesse. Le DPNI permet de détecter avec une grande précision une malformation génétique telle que les trisomies 21, 18 ou 13, mais il peut aussi déclencher une fausse alerte. Comme pour le test du premier trimestre, le DPNI n’est pas un diagnostic, mais une valeur statistique. Si le résultat est positif ou incertain, de nombreux médecins recommandent d’effectuer un test invasif pour avoir une certitude absolue.
  • Échographie approfondie: entre la 19e et la 22e semaine, il est possible d’examiner les organes du fœtus à l’aide d’une échographie morphologique. Si vous savez avant la naissance que votre enfant aura besoin d’un suivi spécial, vous pouvez déjà contacter des spécialistes à ce moment-là.

Examens prénatals invasifs

Les tests invasifs consistent à prélever du liquide amniotique, du sang dans le cordon ombilical ou du tissu à partir du placenta pour examiner directement les cellules du fœtus. Les tests invasifs donnent des résultats relativement sûrs, mais sont associés à certains risques.

  • Choriocentèse / biopsie du trophoblaste: à l’aide d’une fine aiguille, le médecin effectue à travers la paroi abdominale un prélèvement des villosités choriales sur le placenta afin qu’elles soient examinées en laboratoire. Les résultats ne prennent que quelques jours. Le test invasif est généralement effectué entre la 10e et la 14e semaine environ lorsqu’un DPNI a fourni un résultat positif ou n’a pas apporté de certitude. Le risque de fausse couche se situe entre 0,5 et 1,5%. Si le résultat de la choriocentèse n’est pas concluant, il est possible de procéder à une amniocentèse.
  • Biopsie du placenta: à partir de la 19e semaine de grossesse, on ne parle plus de choriocentèse, mais de biopsie du placenta. 
  • Amniocentèse: elle consiste à prélever du liquide amniotique à l’aide d’une fine aiguille. L’évaluation de l’échantillon de liquide amniotique prend deux à trois semaines, car les cellules doivent être cultivées en laboratoire. Comme cet examen est généralement effectué entre la 14e et la 18e semaine de grossesse, le résultat définitif peut ne pas être disponible avant la 21e semaine de grossesse. L’interruption de grossesse à ce moment-là correspond alors au déclenchement de l’accouchement. Avec un taux inférieur à 1%, le risque de fausse couche après une amniocentèse est faible.
  • Cordocentèse: le prélèvement du sang dans le cordon ombilical est rare et n’est possible qu’à partir de la 18e semaine. Le risque de fausse couche est de 1 à 2%. Cette procédure est principalement utilisée lorsqu’une incompatibilité de groupe sanguin ou une anémie fœtale sont suspectées.

Il revient toujours aux parents de décider si des tests prénatals doivent être effectués et lesquels. Avant les examens, ils doivent connaître clairement les risques et envisager la question d’une interruption de grossesse. Notons aussi que d’un point de vue de l’assurance maladie, certains facteurs de risque doivent être présents pour que les coûts du diagnostic prénatal soient couverts.