Dossier: Grossesse

Fausses contractions: préparation à la naissance

Dès la seconde moitié de la grossesse, il arrive que le ventre durcisse brièvement et que vous sentiez des tiraillements: il s’agit des contractions de Braxton-Hicks, de fausses contractions qui vous préparent à la naissance et feront ensuite place aux contractions pré-accouchement.

Texte: Helwi Braunmiller; photo: Unsplash

Les premières contractions peuvent faire légèrement peur car elles surviennent parfois dès la première moitié de la grossesse, alors qu’il est encore trop tôt pour que le bébé vienne au monde. Pas de panique: les contractions de Braxton-Hicks sont tout à fait normales. Contrairement aux contractions de l’accouchement, le col de l’utérus ne se raccourcit pas et son orifice ne se dilate pas. Avec les contractions de Braxton-Hicks, ou fausses contractions dans le jargon médical, l’utérus s’entraîne en vue de la naissance: ses muscles se rétractent, puis se dilatent. Les contractions sont provoquées par plusieurs hormones (surtout les œstrogènes ainsi que l’ocytocine et la prostaglandine).

Signe fréquent: un ventre dur

Les fausses contractions sont particulièrement fréquentes vers la 32e semaine, voire plus tôt à partir de la deuxième grossesse. Certaines femmes ne ressentent pas du tout les contractions de Braxton-Hicks et les voient par hasard lorsque la gynécologue utilise un cardiotocographe. D’autres ressentent ces fausses contractions: contrairement aux vraies contractions qui annoncent l’accouchement, elles ne sont pas douloureuses, sont très irrégulières et durent en règle générale moins d’une demi-minute.

Les futures mamans ont l’impression d’avoir l’abdomen serré par une large ceinture. Le ventre devient dur et se tend, voire se déforme. Il arrive que la tension se répande jusqu’aux jambes en passant par le dos.

Si votre ventre durcit très fréquemment, le repos est de mise. Accordez-vous une pause et détendez-vous! Si toutefois vous avez des doutes, demandez conseil à votre médecin ou à votre sage-femme. De nombreuses caisses-maladie proposent également un service médical téléphonique réservé aux femmes enceintes.

Contractions pré-accouchement: préparation lente à la naissance

À partir de la 36e semaine de grossesse, beaucoup de femmes enceintes ressentent les premières contractions pré-accouchement. Elles peuvent durer un peu plus longtemps que les contractions de Braxton-Hicks – jusqu’à une minute sur une période pouvant aller jusqu’à trois heures, avec d’importants écarts de plus de 15 minutes entre deux contractions. Bien souvent, les contractions s’accompagnent d’un tiraillement dans le bas-ventre, semblable aux douleurs menstruelles, qui irradie jusque dans le bas du dos.

Pendant les contractions pré-accouchement, la petite tête du bébé descend dans le bassin. On le voit souvent de l’extérieur: le ventre de la future maman se déplace globalement vers le bas. Parfois, cela peut aussi s’accompagner de sensations désagréables au niveau du bassin ou de petits coups dans le vagin.

Contractions de Braxton-Hicks:

  • En règle générale, les contractions de Braxton-Hicks ne durent pas plus de 30 secondes.
  • Elles deviennent plus faibles lorsque vous vous reposez ou prenez un bain chaud (prenez un bain uniquement si vous n’êtes pas seule). Si les contractions s’intensifient dans la baignoire, il s’agit de vraies contractions (ou contractions de travail).
  • Les contractions de Braxton-Hicks ne devraient pas être perçues plus de dix fois par jour ou trois fois par heure.

Contractions pré-accouchement au dernier mois de grossesse

  • Les contractions pré-accouchement peuvent durer jusqu’à une minute.
  • Elles peuvent se répéter pendant trois heures, et sont espacées de 15 minutes au minimum.

Contractions de travail

  • Les contractions qui surviennent toutes les cinq à sept minutes et durent entre 30 et 60 secondes sont des contractions de travail. Prenez contact avec votre sage-femme ou rendez-vous à l’hôpital.
  • Avez-vous une rupture de la poche des eaux? C’est un signe indéniable que la naissance est imminente.