Dossier: Grossesse

Perte des eaux: le bébé arrive!

La perte des eaux indique généralement la naissance imminente du bébé.

Texte: Helwi Braunmiller; photo: Unsplash

Le fœtus a été bercé pendant plusieurs mois dans la cavité amniotique, qui l’a protégé des chocs extérieurs. Vers la fin de la grossesse, les bébés baignent en moyenne dans 800 millilitres de liquide et en avalent environ 400 millilitres chaque jour. Ils en rejettent une partie sous forme d’urine fœtale au cours du développement de leurs reins. Le placenta assurant la plus grande partie de l’élimination, l’urine du fœtus est peu concentrée.

La rupture de la poche des eaux à la fin de la grossesse s’accompagne, dans les heures qui suivent, par des contractions. Elle n’a cependant pas toujours lieu d’un seul coup. Parfois, le liquide amniotique s’écoule au goutte-à-goutte.

La rupture de la poche des eaux déclenche un processus dans l’organisme, des hormones de naissance spéciales, les prostaglandines. Celles-ci provoquent à leur tour des contractions qui entraînent la dilatation du col de l’utérus.

Vous venez de perdre les eaux? Contactez la maternité ou la sage-femme!

Appelez votre sage-femme ou la maternité dès que vous perdez les eaux. Il ne faut pas attendre trop longtemps avant d’accoucher. En effet, le liquide amniotique a la température corporelle et est très riche en nutriments, un terrain idéal pour la prolifération des bactéries. Si les contractions n’apparaissent pas naturellement, l’accouchement est provoqué au plus tard après 24 heures.

Si la rupture de la poche des eaux ne se fait pas spontanément malgré les contractions, la sage-femme peut décider de la percer manuellement, par exemple lorsque le travail n’avance pas. On parle alors d’amniotomie, qui se pratique à l’aide d’un perce-membrane placé sur un doigt et auquel est fixé un petit crochet. Rompre la poche des eaux est un acte bien moins dramatique que ne le suggère le terme. La piqûre en soi n’est pas douloureuse; elle augmente toutefois l’intensité des contractions. Ces dernières aident le col à se dilater et stimulent l’accouchement.

Rupture prématurée de la poche des eaux

On parle de rupture prématurée de la poche des eaux lorsque celle-ci se rompt bien avant le terme de la grossesse. Une femme sur cinq est concernée. Une infection vaginale, un excès de liquide amniotique ou une grossesse multiple peuvent en être la cause. Dans un tel cas, la mère doit généralement être hospitalisée, d’une part pour minimiser le risque d’infection par la prise d’antibiotiques et, d’autre part, pour surveiller de près la mère et l’enfant et pour retarder l’accouchement par l’administration de tocolytiques. Une insuffisance de liquide amniotique peut nuire au développement des poumons du fœtus et entraîner des malformations du crâne, des hanches ou des pieds.

Si le liquide amniotique n’est pas expulsé d’un seul coup mais progressivement, vous pouvez facilement le confondre avec de l’urine. Il est incolore et a une odeur plutôt sucrée.

Si vous ne perdez que très peu de liquide, nous vous recommandons de le faire analyser par un médecin. Il mesurera la quantité restante de liquide amniotique par ultrasons et déterminera la valeur du pH. Il est recommandé de porter une serviette hygiénique ou un protège-slip épais pour que le médecin puisse étudier le liquide amniotique plus facilement.

S’il y a rupture de la poche des eaux, mais que la tête du bébé n’est pas encore bien positionnée dans le bassin, la future maman devrait être transportée à l’hôpital en position couchée.

Saviez-vous que parfois les bébés peuvent naître dans un sac amniotique intact? Ce phénomène s’appelle la naissance en caul.