Dossier: Applis au banc d’essai

Sport de salon: six applis de fitness à l’essai

Le sport nous aide à garder la forme, renforce notre système immunitaire et nous met de bonne humeur – surtout pendant les périodes de stress. Les applis de yoga et de fitness promettent un entraînement efficace, même à la maison. Notre autrice a testé six applis – de l’entraînement HIIT aux exercices de respiration.

Texte: Julie Freudiger; photo: iStock

Une salle de fitness dans le salon et un studio de yoga dans le bureau: grâce à de nombreuses applis, personne n’est obligé d’arrêter le sport et le yoga pendant la crise du coronavirus. Notre corps et notre psychisme nous remercient par un meilleur système immunitaire, une humeur positive et un sommeil réparateur. Pour pratiquer du sport à la maison avec des applis, il suffit d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur, d’un tapis et surtout d’une bonne dose de motivation. En effet, quand on est seul à la maison, c’est encore plus difficile de se motiver.  Je me suis dit que les applis de fitness pouvaient m’aider. Et j’en ai testé six.

Athlagon

Des plannings hebdomadaires sont élaborés sur la base des résultats des tests.

Pendant les exercices, le calme règne – pas de musique, pas de voix. Je suis seule avec ma respiration.  Mes muscles brûlent.  Impossible de tricher: je ne peux accéder à l’unité d’entraînement suivante qu’après avoir terminé correctement l’unité en cours. J’aime bien les vidéos d’explications des différents exercices.  Je trouve dommage qu’Athlagon s’inspire un peu trop, visuellement, de l’appli Freeletics.

  • Fonctions: test de performances, challenges hebdomadaires, communauté pour le partage de performances
  • Coût: abonnement de 3 mois pour 35 francs      

Pour: spécialistes du sport et physiothérapeutes

Contre: pas d’échauffement avant les tests et entraînements

Bilan: les adeptes de Freeletics aimeront également Athlagon. Le principe consistant à identifier les faiblesses sportives par des tests de performances afin d’améliorer la condition physique est convaincant.

athlagon.com

Freeletics

L’une des applis de fitness les plus connues.  Dans mon entourage, j’entendais que les séances sont dures et intenses. Disons-le clairement: la renommée de cette appli est méritée.  Les séances sont intenses et durent entre 30 et 60 minutes.  

L’appli calcule un programme sur mesure à partir de mes indications concernant mon niveau, ma taille, mon poids et mes objectifs. Quand j’indique que je dois m’entraîner en silence à cause de mon voisin, elle s’adapte immédiatement. L’appli divise chaque programme d’entraînement en petites séquences (par exemple échauffement, une unité technique, entraînement fractionné, récupération) et explique en détail les différentes étapes – je trouve cela convaincant. Pour l’instant, ce n’est pas trop dur. Mais l’appli apprend à me connaître un peu mieux à chaque séance grâce au suivi et adapte l’entraînement en fonction de mes capacités.

  • Fonctions: entraînement personnalisé, grande communauté d’utilisateurs permettant de comparer ses performances et d’échanger, mindset coach pour des conseils sur les principes d’entraînement, la gestion du stress, le sommeil (uniquement en anglais), et coach en nutrition
  • Coût: entre environ 40 francs pour un mois d’abonnement et environ 100 francs pour un abonnement annuel avec coach en nutrition

Pour: programmes d’entraînement personnalisés et adaptés en temps réel au niveau d’entraînement. Les séquences de mouvements sont bien expliquées dans des vidéos. La communauté a un effet motivant.    

Contre: l’appli pourrait être plus conviviale.

Bilan: une appli pour ceux qui ont un objectif concret: perdre du poids, gagner en masse musculaire, améliorer son endurance. Et qui souhaitent également des conseils de nutrition et de motivation.

freeletics.com

7 MWC – 7 minutes de sport par jour

Vous n’avez pas le temps de faire du sport? Pour les développeurs de cet entraînement de sept minutes, vous n’avez plus aucune excuse. Avec douze exercices de sept minutes, ils vous promettent d’obtenir le même résultat qu’avec une heure de jogging.  Le principe: un entraînement fractionné de haute intensité (HIIT).  Les différents exercices sont réalisés avec une intensité élevée pendant 30 secondes, puis sont suivis d’une pause de dix secondes.

Il existe plusieurs applis qui proposent ce principe. J’opte pour «7 MWC», qui affiche un style agréable, sans fioritures ni sensationnalisme. Les exercices sont simples – jumping jacks, pompes, fentes. Je commence à transpirer au bout d’une séquence. J’en fais deux de plus, comme l’appli le conseille. À la fin, je suis essoufflée. Et si la monotonie vous fait peur: l’appli propose des variantes pour chaque exercice.

  • Fonctions: les exercices, la langue, la durée des pauses et la longueur des exercices peuvent être réglés individuellement.
  • Coût: l’appli coûte quatre francs et inclut deux kits d’entraînement. Au bout de deux semaines ou un mois d’entraînement, deux autres kits sont automatiquement activés. On peut aussi les acheter pour un franc.

Pour: réduite à l’essentiel. Les consignes sont claires et les exercices bien expliqués par des textes et vidéos.

Contre: les amateurs de beaux designs n’y trouveront pas leur compte. Ni ceux qui ont besoin des encouragements d’un coach ou d’une communauté ou d’une ambiance stimulante.

Bilan: des exercices pratiques et bien expliqués. Et il est toujours possible de se prendre sept minutes – voire 21 minutes.

7minworkoutapp.net

Asana Rebel propose du «Yoga inspired fitness». La promesse de l’appli: «Tu te sentiras plus sexy et plus en forme que jamais». Je suis sceptique, mais je lui donne sa chance. Les séances sont proposées en séquences thématiques assez digestes et durent entre cinq et trente minutes. Les séances très courtes ne me convainquent pas: il faut enchaîner rapidement quelques mouvements, sans échauffement et hors contexte. Globalement, je trouve le rythme un peu nerveux par endroits. Par contre, la «séquence extrême» me fait à peine transpirer. Je trouve en outre la personne qui parle assez énervante: ses consignes sont souvent floues et les expressions imagées bancales. De plus, les séances sont réalisées au bord de piscines de villas et dans de très chics entrepôts industriels, par de magnifiques athlètes bien entraînés, ce qui ne permet pas vraiment de s’identifier.

  • Fonctions: conseils d’entraînement adaptés au profil de l’utilisateur
  • Coût: abonnement annuel pour environ 60 francs, abonnement de 3 mois pour environ
    40 francs

Pour: ambiance stylée et courtes séquences pour les plus pressés

Contre: les consignes sont floues. Le rythme est souvent trop rapide, le challenge sportif est modeste et les exercices ne sont pas assez expliqués.

Bilan: mitigé. L’appli peut être motivante pour de courtes pauses actives. C’est toujours mieux que de ne rien faire.

asanarebel.com

Yoga Easy

Yoga Easy se qualifie elle-même de «meilleur studio de yoga en ligne d’Allemagne».  C’est certainement le plus grand. Avec plus de 1000 vidéos et plus de 40 programmes de yoga, environ 70 profs proposent des heures dans tous les styles imaginables. Je crains que je vais m’y perdre.  Mais finalement, je parviens assez vite à m’orienter et je trouve des profs et des heures qui me conviennent.  L’offre très diversifiée est en effet présentée avec une étonnante clarté. L’appli est très facile à utiliser. Et il y en a pour tous les goûts: méditation, programmes pour débutants, séquences pour avancés, challenge bikini et cuisses-abdos-fessiers, mais aussi voyages spirituels. Il y a autant de profs et de styles de yoga que de vidéos: à la mer, à la maison et dans des studios – un gros point positif pour moi.

  • Fonctions: programme personnel, programmes de yoga de plusieurs semaines, articles, recettes. Fonctionne également hors ligne. Version bureau et appli.
  • Coût: abonnement d’essai gratuit pour sept jours (non prolongé automatiquement). L’abonnement mensuel coûte 16 euros, l’abonnement annuel 130 euros.       

Pour: presque tout. J’aime beaucoup comment l’appli est structurée, l’offre et les profs compétents.

Contre: il faut un certain temps pour trouver les profs et heures qui nous conviennent. Yoga Easy existe uniquement en allemand.

Bilan: une appli de yoga professionnelle qui garde une touche personnelle et un sens de la proximité grâce à ses profs qualifiés.

yogaeasy.de

Breathing App

Respirer n’est pas un sport à proprement parler.  Breathing App fait pourtant partie de cette liste. Si le sport et le yoga contribuent au bien-être et à réduire le stress, ce sont les exercices de respiration qui permettent d’atteindre le plus rapidement une relaxation satisfaisante. Autrement dit, une respiration profonde et régulière apaise le système nerveux – ce qui est bénéfique pour la fréquence cardiaque, la tension artérielle, la digestion et d’autres fonctions physiologiques inconscientes. Je me lance. Je détermine dans l’appli la fréquence agréable pour mon rythme de respiration – inspirer quatre temps, expirer six temps – et la durée de l’exercice. Minimum: une minute. Je sélectionne également comment l’appli me guide dans l’exercice et s’assure que je ne perds pas le rythme. En me concentrant sur ma respiration, j’oublie le reste autour de moi et je suis réellement plus calme.

  • Fonctions: aucune fonction personnalisable, sauf l’adaptation du design, de la durée de l’exercice et de la fréquence respiratoire
  • Coût: gratuit

Pour: presque tout.  Le concept, le design, l’exercice.

Contre: les textes et vidéos d’explication ne sont disponibles qu’en anglais.

Bilan: une appli indispensable, surtout dans le situations et périodes de stress. On a tous une minute pour respirer.

Disponibles dans l'App Store et Google Play.