Assurances Assurance de base Libre choix du médecin Modèle du médecin de famille Modèle HMO Télémédecine Modèle du réseau Assurances d'hospitalisation Hôpital privé Hôpital demi-privé Hôpital général Hôpital accident privé Hôpital accident demi-privé Assurances complémentaires Jump Classic Family Assurances dentaires Désir d’enfant Easy Medical Private Salary Capital Travel & Guest Care Que paie Sanitas? Médecine alternative Lunettes et lentilles Protection à l’étranger Fitness et prévention Médicaments Incapacité de travail Conseils pour économiser Payer moins de primes maladie Dans chaque situation Fonder une famille Désir d’enfant Grossesse Bébé Service maternité Devenir adulte Hausse des primes: pourquoi? Avoir son propre appartement Premier emploi Séjour à l’étranger Militaire Arrivée en Suisse ou départ Nouveau en Suisse Frontaliers S’installer à l’étranger Soutien au quotidien Prévention des chutes pour les seniors Suivi en cas de maladie et d’accident Contact et aide Contact Appelez-nous Écrivez-nous Pour nous trouver Portail clients et applis Portail clients de Sanitas Appli du portail de Sanitas Sanitas Appli Active Appli Medgate de Sanitas Documents et téléchargements Brochures et fiches de produits Conditions générales d’assurance Conditions complémentaires Listes Formulaires destinés aux assurés Formulaires pour fournisseurs de prestations Moteurs de recherche Recherche d'un médecin de famille Recherche de thérapeutes méd. alternative Recherche de génériques Bon à savoir Actualités Newsletter de Sanitas Instructions Important pour vous 2021 Offres partenaires Pharmacies en ligne Movu Offres santé Passez à Sanitas

Vous demandez, nous répondons

Vos questions

Comment puis-je faire des économies sur les primes? Pourquoi la modification du montant de ma prime ne correspond-elle pas à la moyenne suisse? Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées par nos clients concernant les primes.

 

Nous vous indiquons les possibilités qui s’offrent à vous et restons à votre disposition pour vous conseiller personnellement:
 

  • Augmentez votre franchise dans l’assurance de base: en optant pour une franchise plus élevée, vous réduisez automatiquement vos primes mensuelles et économisez jusqu’à 1000 francs par an.
  • Franchise et quote-part: comment cela fonctionne-t-il? Regardez notre vidéo pour obtenir des informations détaillées.
  • Choisissez un modèle d’assurance alternatif. Vous bénéficierez ainsi de rabais attrayants. Sanitas propose plusieurs modèles d’assurance alternatifs dans l’assurance de base. Cliquez ici pour afficher la vue d’ensemble.
  • Autres possibilités pour économiser sur les primes.
  • Contactez votre Service Center. Nous vous conseillerons personnellement et vous indiquerons comment optimiser vos primes. Les coordonnées figurent sur votre police et votre carte d’assurance.

La Suisse dispose de l’un des meilleurs systèmes de santé au monde. Or, ces soins hors pair ont un coût qui a une incidence sur les primes d’assurance maladie. Nous vous présentons ci-dessous les principaux facteurs qui expliquent la hausse des coûts dans l’assurance de base. Il arrive néanmoins régulièrement que, dans certaines régions de primes, les primes de l’assurance de base n’augmentent pas, et même baissent! Enfin, sachez que dans les assurances complémentaires, il existe des produits pour lesquels les primes restent stables.

Facteurs qui influencent les primes:

  • Le progrès médical, qui propose des traitements toujours meilleurs, mais aussi plus onéreux.
  • La proportion croissante de personnes âgées dans la population et leurs éventuels besoins en matière de prestations médicales.
  • De plus en plus de traitements dans les hôpitaux sont effectués en ambulatoire. Politiquement souhaitable et au fond judicieux, cela conduit néanmoins à une augmentation des primes pour les assurés. Pourquoi? Les coûts des traitements hospitaliers ambulatoires sont entièrement pris en charge par les assurances maladie ou les assurés. Les coûts des traitements stationnaires, en revanche, sont en grande partie financés par les recettes fiscales.

Remarque: retrouvez les principaux facteurs dans notre vidéo «Pourquoi les primes augmentent-elles?».

Les valeurs moyennes que communiquent les médias pour l’assurance de base reflètent rarement votre prime individuelle. Cela s’explique de la manière suivante:

Coûts des prestations dans votre région: l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) exige des primes couvrant les coûts pour chaque région. Les primes sont déterminées avant tout par les coûts des prestations d’une assurance maladie, c’est-à-dire ce que doit notamment payer un assureur pour les médecins, les thérapeutes, les séjours à l’hôpital ou encore les médicaments. Comme ces coûts dépendent de plusieurs facteurs, leur montant peut fortement varier: la structure de l’effectif des assurés ou le domicile des assurés sont, par exemple, à prendre à compte. C’est pourquoi monsieur M., 44 ans, domicilié dans le canton X, ne paiera pas la même prime que monsieur B., 44 ans, domicilié dans le canton Y.

Calcul de la prime par l’OFSP
Depuis 2018, l’OFSP utilise un autre indicateur pour communiquer les primes: au lieu de parler de l’évolution de la «prime standard», il évoque désormais l’évolution de la «prime moyenne». Cette valeur moyenne est plus représentative car, outre la franchise à option, les modèles d’assurance alternatifs, la région de primes, etc., elle tient compte notamment des primes plus faibles pour les jeunes adultes.

Assurances complémentaires: vous avez peut-être souscrit une ou plusieurs assurances complémentaires. Bon à savoir: les données de l’Office fédéral de la santé publique concernent uniquement les primes de l’assurance de base. Si vous comparez ces données avec votre police, vous devrez uniquement le faire pour votre assurance de base et ne pas tenir compte des primes des assurances complémentaires qui figurent sur votre police.

Le système de santé suisse accorde une grande importance à la notion de solidarité dans l’assurance de base. En d’autres termes: dans l’assurance de base, tous les adultes paient la même prime au sein d’une région de primes, et ce peu importe l’âge, le sexe et l’état de santé. Vous faites partie de ceux qui ont de la chance et sont en bonne santé. Si vous deviez néanmoins tomber malade un jour, vous ne devriez pas non plus payer de prime plus élevée.

Ce principe de solidarité est ancré dans la loi sur l’assurance maladie. Il vous garantit la prise en charge de vos coûts de maladie en cas d’urgence et vous préserve d’un éventuel gouffre financier.

Nous ne partageons pas cet avis: nos mesures publicitaires servent avant tout à informer sur nos offres et nos services novateurs afin d’attirer l’attention de nouveaux clients. Car pour offrir à ses assurés stabilité et sécurité, une assurance doit acquérir chaque année de nouveaux clients. En fin de compte, tous les assurés de Sanitas en profitent.

La publicité peut également servir les intérêts de nos clients qui font attention aux coûts: depuis le lancement de notre portail clients et la communication y afférente, plus de 200'000 clients ont opté pour une correspondance électronique avec Sanitas. Ils économisent ainsi du papier et les frais de port tout en participant à la protection de l’environnement.

Dernier point à mentionner, et non des moindres: renoncer à faire de la publicité n’entraînerait pratiquement aucune économie. En effet, les dépenses publicitaires ne constituent qu’une infime partie de la prime mensuelle de Sanitas. Pour une prime mensuelle moyenne, cela représente moins d’un franc. Si nous supprimions toutes les dépenses publicitaires, cela n’aurait pratiquement aucun impact sur les primes.

Remarque: saviez-vous que, chez Sanitas, sur 100 francs de prime, quelque 95 francs sont directement utilisés pour les prestations médicales, à savoir les séjours à l’hôpital, les thérapies, les coûts de laboratoire et les médicaments.

Sanitas met tout en œuvre pour maintenir la hausse des dépenses de santé à un niveau modéré.

  • Nous contrôlons minutieusement près de 650'000 factures par mois afin d’identifier celles qui ne sont pas justifiées ou pour éviter de payer les prestations non assurées.
  • Lorsque nos clients nous avertissent d’une facture douteuse, nous la vérifions.
  • Les tarifs avec les fournisseurs de prestations tels que les hôpitaux sont régulièrement renégociés.
  • Notre Case Management accompagne et épaule nos clients qui ont des problèmes de santé complexes. Une bonne coordination entre les médecins, les thérapeutes et les autres personnes impliquées est indispensable pour garantir un processus de guérison optimal.
  • En collaboration avec Medgate, notre partenaire indépendant, nous offrons à nos assurés un conseil médical gratuit 24 heures sur 24. Grâce à ce service, vous évitez surtout les frais pour les urgences durant la nuit ou le week-end, car vous pouvez ainsi programmer un rendez-vous chez le médecin aux heures d’ouverture normales.
  • De toute évidence, les modèles d’assurance alternatifs permettent de réaliser des économies. Sanitas propose plusieurs modèles d’assurance alternatifs (MAA) dans l’assurance de base.

La pollution de l’environnement doit être réduite pour le bien de notre santé et de l’environnement. C’est pourquoi la Confédération prélève depuis 2008 des taxes incitatives sur les substances nocives pour l’environnement. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) est chargé de répartir le produit de ces taxes environnementales à la population par l’intermédiaire des assurances maladie. En 2021, un montant total de 87 francs vous sera remboursé à partir du produit des taxes environnementales (taxe sur le CO2 et taxe COV), ce qui signifie qu’un montant mensuel de 7,25 francs sera déduit de votre prime. Ce montant figure sur votre police et sur vos factures de primes.

Vous recevrez la notice officielle de l’OFEV avec votre police 2021. Vous pouvez aussi la consulter ici: notice sur les taxes environnementales