Une voix pour Clara

La fille du Brésilien Carlos Pereira est venue au monde avec une lésion cérébrale. Alors que Clara essayait de communiquer en vain, Carlos décida d’apprendre la programmation. C’est ainsi qu’est née l’application Livox. Elle permet aujourd’hui à des personnes du monde entier ne pouvant s’exprimer verbalement de communiquer.

Texte: Leoni Hof; photo: Carlos Pereira / Livox
Je n’aurais pas pu dormir tranquillement si je n’avais pas essayé de faire quelque chose pour rendre sa vie meilleure.

Quelle histoire personnelle se cache derrière Livox?

Ma fille Clara est née en 2007. En raison d’une erreur médicale pendant les contractions de ma femme, il y a eu un manque d’oxygène, qui a provoqué chez le bébé une paralysie et une lésion cérébrales. Au début, nous ne connaissions pas le degré de gravité, mais j’étais dans tous les cas déterminé à aider ma fille. 

Cela a-t-il été difficile pour vous de quitter votre emploi pour lancer ce projet ambitieux?

Lorsque j’ai su que ma fille avait un handicap, j’ai cherché des méthodes de traitement alternatives pour l’aider. J’ai vu un traitement qui coûtait 40 000 dollars. Je n’avais que 10 dollars sur mon compte bancaire. J’ai alors décidé de lancer un appel aux dons pour qu’elle puisse suivre un traitement. Cela a suscité beaucoup d’émotions au Brésil, car Clara était la première Brésilienne à pouvoir bénéficier de ce traitement. Nous avons réussi à réunir la somme nécessaire. Elle allait mieux, mais le traitement ne pouvait pas la guérir. Sous l’effet du battage médiatique, des investisseurs étrangers se sont intéressés à moi et m’ont demandé ce que je pensais de l’ouverture d’un centre de réadaptation au Brésil. Je les ai convaincus d’investir dans ma ville natale, j’ai donné ma démission, j’ai loué une grande maison et nous avons ouvert une structure à la pointe du progrès pour les personnes souffrant d’un handicap. J’ai embauché des logopédistes, physiothérapeutes et tous les spécialistes possibles pour cette clinique.

Un programme que j’ai développé pour ma fille, sur l’ordinateur familial, aide aujourd’hui des personnes dans le monde entier.

Pourquoi avez-vous développé l’appli Livox?

Alors que Clara grandissait, je remarquai qu’elle cherchait à communiquer. En vain. J’ai alors appris à programmer. C’est comme ça que Livox a vu le jour. Grâce aux expériences que j’ai faites au centre de réadaptation, j’étais en mesure de développer des algorithmes permettant de résoudre de nombreux problèmes de personnes atteintes d’un handicap.

Comment Livox a-t-il évolué?

De nombreux patients de la clinique ont commencé à utiliser Livox. Plus tard, beaucoup de gens répartis dans tout le Brésil ont fait la même chose. Google a entendu parler de notre histoire et nous a invités à une manifestation annuelle, Google IO. Ils ont tourné une vidéo sur notre histoire et nous ont même annoncés sur la scène. Ensuite, ils nous ont donné une subvention d’un demi-million pour que nous puissions améliorer Livox. 

La communication est un outil puissant. Chaque personne souffrant d’un handicap doit avoir la possibilité de l’utiliser.

Que propose la boutique Livox?

Lorsque j’ai fondé Livox, l’appli était pensée pour une communication alternative. Nos utilisateurs de tablette Android ont commencé à développer des contenus étonnants, qui allaient au-delà de la communication alternative. Visant à partager les expériences, nous avons créé la boutique Livox. C’est une sorte d’archives renfermant des milliers de contenus de qualité pour les divers utilisateurs de l’appli. La boutique Livox étend les possibilités et propose des tableaux de communication alternatifs, des livres, des routines pour les utilisateurs autistes, des instruments de musique, des tableaux saisonniers, des cours de mathématiques ou scientifiques. Tous ces contenus sont gratuitement mis à la disposition des utilisateurs de Livox.

Quel est votre but en ce qui concerne Livox?

Mon but est d’apporter de l’aide à toutes les personnes qui souffrent d’une incapacité à communiquer, tout comme je l’ai fait pour ma fille Clara. La communication est un outil extrêmement puissant et chaque personne doit pouvoir utiliser sa voix.