Assurances Assurance de base Libre choix du médecin Modèle du médecin de famille Modèle HMO Télémédecine Modèle du réseau Assurances d'hospitalisation Hôpital privé Hôpital demi-privé Hôpital général Hôpital accident privé Hôpital accident demi-privé Assurances complémentaires Jump Classic Family Assurances dentaires Désir d’enfant Easy Medical Private Salary Capital Travel & Guest Care Que paie Sanitas? Médecine alternative Lunettes et lentilles Protection à l’étranger Fitness et prévention Médicaments Incapacité de travail Conseils pour économiser Payer moins de primes maladie Dans chaque situation Fonder une famille Désir d’enfant Grossesse Bébé Service maternité Devenir adulte Hausse des primes: pourquoi? Avoir son propre appartement Premier emploi Séjour à l’étranger Militaire Arrivée en Suisse ou départ Nouveau en Suisse Frontaliers S’installer à l’étranger Soutien au quotidien Prévention des chutes pour les seniors Suivi en cas de maladie et d’accident Contact et aide Contact Appelez-nous Écrivez-nous Pour nous trouver Portail clients et applis Portail clients de Sanitas Appli du portail de Sanitas Sanitas Appli Active Appli Medgate de Sanitas Documents et téléchargements Brochures et fiches de produits Conditions générales d’assurance Conditions complémentaires Listes Formulaires destinés aux assurés Formulaires pour fournisseurs de prestations Moteurs de recherche Recherche d'un médecin de famille Recherche de thérapeutes méd. alternative Recherche de génériques Bon à savoir Actualités Newsletter de Sanitas Instructions Offres partenaires Pharmacies à domicile Movu Offres santé Passer à Sanitas

La Suisse – un pays cher?

Les salaires en Suisse sont plus élevés que dans d’autres pays. Mais il ne faut pas oublier le coût de la vie. Si le budget est mal calculé, il ne reste pas grand-chose à la fin du mois.

Avec l’association faîtière Budget-conseil Suisse, nous avons créé pour vous un calculateur de budget vous indiquant en un coup d’œil les dépenses mensuelles auxquelles vous devez vous attendre. Andrea Schmid-Fischer, présidente de Budget-conseil Suisse, répond aux principales questions concernant la planification du budget.

Quel est le coût de la vie moyen en Suisse?

La manière de dépenser notre argent dépend notamment de notre origine, de nos valeurs personnelles et de nos priorités. Les moyennes apportent de premiers éléments, mais elles sont trop générales et ne reflètent que partiellement la réalité financière en Suisse.Un budget sur mesure permet bien mieux de concilier tous les postes budgétaires courants en Suisse et vos obligations dans votre pays d’origine avec vos possibilités financières. Ensuite, il est recommandé de constituer des provisions pour les coûts réguliers, comme les charges de votre appartement ainsi que les franchises et quotes-parts de votre assurance maladie et de les séparer de vos économies.

Revenus
6’000.00
Logement
1'600.00
Impôts
960.00
Assurance maladie LAMal (assurance de base)
380.00
Assurance ménage / responsabilité civile privée
40.00
Téléphone fixe, Internet, TV, mobile, Serafe
120.00
Électricité
50.00
Transports publics
130.00
Total coûts fixes 3'280.00
Nourriture et boissons
500.00
Frais annexes
100.00
Total ménage
600.00
Vêtements et chaussures
150.00
Argent de poche (coiffeur, loisirs, etc.)
350.00
Total dépenses personnelles
500.00
Franchise annuelle (minimum), quote-part (participation)
40.00
Dentiste, opticien
30.00
Cadeaux
90.00
Imprévus (réserves)
180.00
Total provisions
340.00
Montant mensuel disponible
1'280.00

 

Cet exemple repose sur des moyennes suisses. Source: budgetberatung.ch

Coût de la vie en Suisse: comparaison entre cantons

Le domicile pèse également dans la balance. Les loyers sont par exemple les plus élevés à Zoug, Zurich et Schwytz et les plus bas dans les cantons de Glaris, de Neuchâtel et du Jura. Par ailleurs, les taux d’imposition varient fortement en fonction des communes. Les cantons de Zoug et d’Appenzell Rhodes-Intérieures, par exemple, ont des taux d'imposition peu élevés. En revanche, les impôts sont relativement élevés dans le canton du Jura.

Calculer le salaire net, les cotisations sociales et le coût de la vie

Le salaire net correspond au salaire brut moins les cotisations sociales. Vous voulez mieux comprendre les cotisations sociales figurant sur votre fiche de paie? Vous trouverez des informations utiles dans les mémentos de la Confédération ou auprès de votre employeur. Voici les principaux postes de votre certificat de salaire:

  • l’assurance vieillesse et survivants (AVS) – 4,35%
  • l’assurance invalidité (AI) – 0,7%
  • les allocations pour perte de gain (APG) – 0,225%
  • l’assurance chômage (AC) – variable en fonction du salaire annuel
  • la prévoyance professionnelle (LPP) – variable en fonction de l’âge. Entre 7 et 18% du salaire assuré
  • l’assurance contre les accidents non professionnels – 1 à 2% du salaire brut. Souvent prise en charge par l’employeur
  • l’impôt à la source pour les travailleurs étrangers – en fonction du domicile

 

La prévoyance vieillesse en Suisse repose sur le principe des trois piliers:

  • 1er pilier: AVS: prévoyance étatique
  • 2e pilier: prévoyance professionnelle
  • 3e pilier: prévoyance privée

Important: le 1er et le 2epilier ne couvrent que dans de très rares cas le minimum vital habituel à la retraite. Si vous le pouvez, il vous est par conséquent fortement conseillé de souscrire une prévoyance vieillesse supplémentaire dans le cadre du 3e pilier. Vous pouvez accumuler une somme considérable au fil des ans, même avec de petits montants bien placés. Le 3e pilier vous permet en outre de réduire vos impôts. Si vous êtes soumis au prélèvement à la source, vous pouvez faire une demande en ligne de remboursement d’impôt sur le site Internet de l’administration cantonale des impôts. Si vous n’êtes pas soumis au prélèvement à la source, vous pouvez inscrire directement la somme que vous pouvez déduire de votre revenu imposable sur votre déclaration d’impôt.

Vous voulez calculer votre coût de la vie en Suisse?

Notre calculateur de budget vous donne un aperçu du montant approximatif qu’il vous restera à la fin du mois.

Calculateur de budget Sanitas

Assujettissement des étrangers en Suisse?

En tant que travailleur étranger, vous êtes soumis au prélèvement à la source – sauf si vous disposez d’un permis de séjour C. Si vous possédez un permis de séjour B et que vous êtes marié à une personne suisse ou établie en Suisse, vous n’êtes pas non plus prélevé à la source. Si vous vous séparez de votre partenaire suisse, vous serez à nouveau prélevé à la source à partir du 31 décembre de l’année correspondante.

Selon votre pays d’origine, vous connaissez déjà le prélèvement à la source: votre employeur vous déduit directement les impôts de votre salaire brut et les vire à la collectivité publique. Votre avantage: vous n’avez pas besoin de planifier et de provisionner le montant des impôts à long terme. Si vous n’êtes plus prélevé à la source à la suite d’un changement de votre statut de séjour, vous devez assumer une grosse responsabilité. Votre impôt ne sera en effet plus directement déduit de votre salaire, mais vous devrez remplir une déclaration d’impôt au début de l’année. Vous recevrez ensuite de l’administration des impôts la facture fiscale que vous devrez payer. Informez-vous auprès de votre administration fiscale ou utilisez le simulateur fiscal cantonal. Vous pourrez ainsi estimer le montant de vos impôts. Le mieux est d’inclure les impôts dans votre budget mensuel. Dans certains cantons, vous pouvez également virer directement l’impôt en mensualités à l’administration fiscale.

Quelles sont mes charges fiscales en Suisse?

Comptez entre 15 et 20% de votre revenu net. Si vous n’êtes pas prélevé à la source, vous remplissez une déclaration d’impôt électronique. Vous serez ainsi informé automatiquement de la plupart des déductions.

Loyers suisses: combien puis-je dépenser pour mon appartement?

Budget-conseil Suisse recommande d’utiliser la formule approximative suivante pour estimer le rapport entre le revenu et le loyer: les frais de logement ne devraient pas dépasser 25% du revenu net. Plus le revenu du ménage est petit, plus il est conseillé de réduire la part du loyer. Pour les revenus élevés, et selon la taille du ménage, les frais de logement peuvent atteindre 33% des revenus nets. Le calcul de votre budget vous aide à ajuster vos frais de logement à vos autres dépenses. Vous pouvez ainsi mieux juger ce qui peut rentrer dans votre budget. Les logements abordables sont rares en Suisse et les prix varient fortement en fonction des régions – comme dans d’autres pays. Avant de choisir votre nouveau domicile, prenez en considération la charge fiscale dans vos réflexions. Vous trouverez sur Internet différents tableaux comparatifs des loyers et charges fiscales. Vous pouvez également envisager d’autres formes d’habitat, par exemple une colocation.

À quelles autres charges financières dois-je m’attendre après mon déménagement en Suisse?

Voiture et transports en commun

Les voitures coûtent cher, les transports en commun aussi. Mais même un abonnement annuel de 2e classe des CFF est plus avantageux qu’une petite voiture. Celle-ci peut rapidement entraîner des coûts avoisinant 500 francs par mois. Il est donc conseillé de bien réfléchir avant d’acheter une voiture.

Par exemple: puis-je me passer de voiture? Le car sharing est-il une solution? Ou pour rester en forme: pouvez-vous aller au travail ou faire vos courses à pied ou à vélo? Voulez-vous tenir compte également de ces critères dans votre recherche d’appartement? Il est facile, en Suisse, d’habiter assez près de son travail pour ne pas avoir besoin de voiture. Mais quand c’est impossible: évitez le leasing. Il entraîne des coûts fixes élevés à long terme. Cela présuppose bien sûr que vous ayez des économies vous permettant d’acheter une voiture. Les premiers gros frais sont occasionnés lors de l’achat du véhicule. Le calcul du coût total d’une voiture inclut:

  • Coûts fixes: taxe sur la circulation routière, assurance responsabilité civile, assurance casco complète / partielle, quotes-parts, place de parking / garage, abonnement / vignette.
  • Coûts variables: carburant, pneumatiques, entretien / réparations / huile / service antipollution, entretien du véhicule, frais de parking, amendes.

Et n’oubliez pas l’amortissement. Après avoir acheté une voiture, il faut déjà penser à acheter la suivante.

Famille et argent

Les enfants sont formidables! De nombreux couples s’interrogent pourtant sur les conséquences financières d’une naissance. Chaque maman, chaque papa a sa propre idée, ses propres valeurs et priorités concernant l’organisation de la vie de famille et du travail. Et celle-ci peut varier au fil du temps et de la croissance des enfants.

La plupart du temps, les couples qui fondent une famille privilégient le plus gros revenu. C’est compréhensible. Mais cela a des conséquences durables sur les chances d’évolution professionnelle du parent qui s’occupe des enfants. Les enfants grandissent; ils sont plus autonomes, mais les coûts augmentent également.

Au début, vous devez faire face à des achats ponctuels, p. ex. une poussette. Puis viennent s’ajouter des dépenses récurrentes, comme les frais de garde d’enfants, les contributions de caisse maladie, l’énergie, les frais ménagers (couches, produits de soins pour bébés, etc.). D’autres postes peuvent diminuer ou rester modestes. Par exemple les impôts, principalement en raison des déductions pour enfants.

Les frais de restauration à l’extérieur varient en fonction des habitudes de la famille, si par exemple elle mange plus souvent à la maison ou préfère un pique-nique au parc, une promenade sur les quais ou à la ferme. Les dépenses liées à l’habillement et aux chaussures des enfants peuvent aussi rester gérables si les familles pratiquent la revente à bas prix ou l’échange de vêtements. Plus les enfants grandissent, plus les dépenses se diversifient, par exemple pour le jardin d’enfants, les loisirs et l’éducation. Il est conseillé d’établir un budget avant chaque nouvelle phase de la vie, afin de savoir à quoi vous attendre et comment gérer la situation.

Avez-vous des questions?

Notre équipe «Welcome to Switzerland» est là pour vous – au téléphone, par e-mail ou par chat. Nos spécialistes vous aident et répondent à vos questions, dans votre langue maternelle quand c’est possible.

Hotline-conseil

0800 22 88 44 (Du Lundi au vendredi, de 8h00 à 18h00)

Service de rappel

Magazine Sanitas: Focus sur la santé